Dossiers de la franchise

le

Investisseurs : quelles opportunités en 2023 ?

Du fait de l’évolution du système de franchise, peu d’enseignes offrent de devenir franchisé à des investisseurs purs.

En revanche, d’autres moyens s’offrent à ceux qui ne souhaitent pas s’impliquer dans l’opérationnel du point de vente tout en participant financièrement à un projet entrepreneurial. En particulier, l’association au sein de l’affaire franchisée et l’achat du local commercial.

ouvrir sa franchise

Peu d’activités où investir est d’usage

Au début des années 2000, on estime que la moitié des franchisés étaient des commerçants déjà installés et des investisseurs. Aujourd’hui, selon la 19e enquête annuelle de la Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise et avec la participation de Kantar, 76 % des personnes interrogées décidant de se lancer en franchise sont d’anciens salariés.

« S’il existe désormais bien moins d’investisseurs purs en franchise, c’est parce que bon nombre de franchiseurs ont compris que la réussite d’un franchisé repose sur le franchisé lui-même ! En moyenne, les franchisés détiennent 1,7 point de vente : ce chiffre révèle aisément la difficulté du dirigeant de s’extraire de l’opérationnel et de se permettre de limiter sa contribution directe au modèle économique de son point de vente initial.

Par ailleurs, intégrer des profils purement investisseurs au sein d’un réseau pose questions au franchiseur : à qui transmettre le savoir-faire ? Comment animer au quotidien un franchisé qui n’est pas en prise avec les aléas du quotidien ?

Dès lors, un responsable du point de vente est souvent positionné. Il devra être choisi par l’investisseur et validé par l’enseigne pour assurer une bonne coordination, être garant du socle de compétences et assumer le lien, la communication entre son équipe, l’investisseur et le franchiseur. Il s’agit de passer d’une relation bipartie à une relation tripartite souvent trop faiblement encadrée.

Cependant, certains secteurs confèrent de réelles opportunités pour des investisseurs non opérationnels tels que les stations de lavage automobile, laveries ou kiosques automatiques à pizzas où l’autonomie du client est déterminante. A contrario, un concept qui nécessite une expertise, du conseil doit être piloté par un dirigeant actif, pouvant être soutenu par un investisseur dormant tel un business Angel », exprime Lucie Lemoine, experte franchise chez Franchise Management.

Réseaux d’expérience et métiers d’avenir à prioriser

Concernant le secteur d’activité et le réseau choisis, l’investisseur pur doit prendre des précautions d’usage.

« Il doit impérativement choisir un réseau avec un minimum d’expérience – au moins une trentaine de franchisés -, et connaissant une croissance régulière et une réussite probante. C’est alors davantage le business modèle que l’activité du point de vente qui assurera sa rémunération, puisqu’il ne sera pas présent face au client », prévient Pascale Mérand, consultante et coach chez TGS France Consultants depuis bientôt 20 ans.

De plus, « l’investisseur pur n’a peut-être pas la même approche vis-à-vis de la franchise, l’engagement est plus financier que dicté par l’envie de ce métier. Des activités comme le service à la personne ou le funéraire sont par exemple des métiers d’avenir avec une pyramide des âges des plus favorables. Attention cependant, ces secteurs sont très réglementés et soumis souvent à des systèmes de défiscalisation fluctuant ou à des marchés très concurrentiel comme les Mutuelles ou Assurances obsèques », relève Franck Mesmin, fondateur de Skill Spirit et ancien directeur d’enseignes.

L'observatoire vous recommande :

S’associer à un franchisé minoritairement…

Le rôle de commerçant-exploitant demeure donc recommandé pour un franchisé.

« Un autre mode d’investissement est de s’associer à un franchisé, qui mènera le projet d’entreprise et restera majoritaire au niveau des parts. Ce qui implique plusieurs conditions à respecter.

D’une part, l’investisseur doit laisser le franchisé rester maître à bord, et ne pas s’immiscer dans son management ou dans la stratégie de l’entreprise. Seule l’implication dans le management, l’animation de l’équipe, devient performance économique, en appliquant le principe de subsidiarité : « je ne fais pas à la place de l’autre ».

D’autre part, un pacte d’associés est à conclure dès le démarrage, afin de répartir précisément les rôles de chacun, de définir leurs contributions ainsi que de les récompenser à hauteur de leur investissement personnel ou financier. Il faut alors bien sûr que le modèle économique puisse supporter plusieurs rémunérations d’associés, comme par exemple la restauration, certaines activités d’équipement à la personne, l’optique ou la parfumerie », note Pascale Mérand.

… Ou majoritairement, avec un rachat progressif de l’ensemble des parts

Ce type d’opérations peut aussi se dérouler dans le sens inverse.

« L’investissement dans le monde entrepreneurial demeure un leurre pour une personne à l’esprit rentier. Aujourd’hui, on observe des investisseurs qui viennent en franchise avec des « opérateurs », identifiés dans le monde professionnel de l’enseigne, à qui ils donnent 10 à 30% des parts de l’entreprise sous forme d’association, à moyen ou long terme.

Ils aident l’opérateur à monter financièrement son business, le laisse gérer l’entreprise, et leur offre un rachat progressif de l’ensemble des parts. Ils jouent ainsi le rôle de business Angel.

Cette création de valeur s’opère dans des concepts innovants, performants ou « tendance ». Par exemple, en arrivant dans une enseigne au début de sa phase d’émergence. Ou en choisissant un univers dynamique plutôt que saturé dans un secteur, comme la cuisine asiatique actuellement dans la restauration.

Une autre manière d’investir consiste à partir de l’immobilier, à travers l’achat du local commercial, et de choisir ensuite, après avoir obtenu cet emplacement à bon prix, une activité pour assurer son loyer ou le remboursement de l’emprunt bancaire. Ce processus offre de créer de la valeur à la fois avec les murs du local et le fonds de commerce », indique Jean-Philippe Lajambe, expert franchise chez Progressium Conseil.

« Des fonds d’investissement constitués par le franchiseur et les franchisés en vue d’investir mutuellement apparaissent. L’objectif commun est d’étendre leur enseigne. Nous sommes plus forts ensemble et dans la même direction que seul et dispersé pour résister durablement dans un environnement changeant ! », remarque Lucie Lemoine.

Pour résumer:

L'année 2023 offre un paysage d'investissement en franchise des plus stimulants. Les investisseurs attentifs à l'état des marchés trouveront des opportunités stratégiques pour diversifier leurs actifs. Avec la montée de l'inflation, il devient essentiel de choisir des investissements résilients pour préserver la valeur de votre capital. Les franchises, en tant qu'actifs tangibles, peuvent offrir une protection face à l'érosion de la monnaie due à l'inflation, ce qui les rend attrayantes pour les investisseurs conscients de la valeur à long terme.

Les marchés actuels présentent une gamme d'opportunités alléchantes pour les investisseurs en quête de croissance. L'analyse des marchés vous permettra de repérer les secteurs en expansion où vos investissements peuvent prospérer. Des secteurs tels que l'immobilier commercial et les nouvelles technologies sont particulièrement prometteurs, offrant des rendements stables malgré les fluctuations du marché. Ces marchés, même dans des états économiques changeants, peuvent générer des actifs solides et des flux de trésorerie constants.

Avec des taux d'intérêt qui restent un facteur clé dans les décisions d'investissement, il est essentiel d'examiner comment les taux actuels influencent vos options d'investissement. Envisagez des actions réfléchies qui prennent en compte la volatilité potentielle tout en visant la croissance à long terme. Les taux bas peuvent favoriser l'investissement dans des projets à plus long terme, tandis que les taux plus élevés peuvent encourager la diversification de votre portefeuille, en ajustant vos actifs en fonction des opportunités du marché.

L'immobilier reste un pilier de l'investissement fructueux, offrant des possibilités d'appréciation des actifs et de revenus réguliers. Dans un climat d'immobilier dynamique, optez pour des investissements judicieux dans des propriétés commerciales bien situées pour maximiser votre potentiel de croissance et minimiser les risques associés aux mouvements du marché.

Les prévisions de croissance pour l'année en cours servent de boussole pour les investisseurs. Explorez les secteurs en phase avec les tendances économiques actuelles et futures. En alignant vos investissements sur les perspectives de croissance, vous augmentez vos chances de succès à long terme. Gardez à l'esprit que les états économiques fluctuants peuvent influencer vos actions à prendre, mais la diversification intelligente de vos actifs peut atténuer les impacts négatifs potentiels.

En 2023, les opportunités d'investissement en franchise sont riches et variées, mais nécessitent une analyse approfondie et une approche stratégique. Prenez en compte les taux, l'état des marchés, l'immobilier et les prévisions de croissance pour orienter vos décisions d'investissement. En gardant une perspective à long terme et en restant flexible face aux fluctuations du marché, vous pouvez saisir des opportunités qui vous offriront des rendements solides tout au long de l'année et au-delà. Pour des investissements fructueux en 2023, naviguez avec discernement dans le paysage des franchises et des marchés, en adaptant vos actions aux dynamiques changeantes de l'économie.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

3 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4.5/5)
Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs