Dossiers de la franchise

Les trois secrets de la réussite en franchise

Publié par , le

Chaque année en France, on trouve plus de candidats souhaitant se lancer en franchise. « Que puis-je faire pour me préparer à ma future vie de chef d’entreprise, être prêt à sauter le pas et parvenir à faire vitre ma famille de mon activité ? » se demandent-ils tous à un moment ou à un autre de leur projet… Les réponses à ces questions primordiales sont connues, depuis des décennies que le commerce en réseau se déploie sur tous les continents. A l’intention des néophytes, voici trois secrets qui vous aideront dans votre projet, appuyés par des interviews des enseignes Temporis, La Mie Câline et Ucar…

Ces enseignes rentables recrutent
Getaround
Getaround

Lancez-vous dans l'autopartage en libre-service avec Getaround

Apport 25 000 €

Franchise WeVan
WeVan

N°1 en France de la location de Vans et de Minibus

Apport 100 000 €

Franchise ADA location
ADA location

Le 1er réseau de location de véhicules en France

Apport 50 000 €

Franchise Ucar
Ucar

Agence de location de voitures et d’utilitaires, de proximité

Apport 70 000 €

1. Auto-évaluez-vous

Avant même de s’intéresser à telle ou telle marque de franchise, il existe une étape préalable : l’auto-évaluation . Il s’agit de faire un point complet de ses aptitudes et ainsi avoir une vue précise de sa personnalité et ce que l’on attend de sa franchise. Il faut se poser des questions comme :
- Qu’aimez-vous effectuer comme tâche dans votre environnement de travail et quelles choses n’appréciez-vous pas an contraire ? Quels aspects de vos expériences professionnelles passées vous ont procuré le plus de satisfactions ? Vous sentez-vous capable de diriger une équipe ? A quels horaires vous sentez-vous le plus efficace ? Quelles sont les caractéristiques du métier idéal et du poste parfait selon vous ?
- Une autre série de questions doit porter sur votre propension à prendre des risques. Quel capital êtes-vous prêt à investir dans votre projet ? Jusqu’où êtes-vous prêt à vous endetter ? Combien de temps pouvez-vous tenir sans capter de grands revenus, et sans que cela ne pèse (trop) sur votre vie personnelle ?
- Il faut également sérieusement se poser la question de l’objectif que l’on poursuit en créant sa franchise. De manière globale, quelle place dans votre vie souhaitez-vous accorder à votre projet ? Pouvez-vous imaginer votre vie future, dans quelques années, si vous rencontrez le succès ?

Après 30 ans de salariat dans la papeterie, Eric Demonchaux a souhaité créer son entreprise et ne plus travailler dans la technique mais dans l’humain. Il a alors rencontré les responsables du réseau Temporis, avec qui il a eu des discussions franches et a depuis ouvert deux agences de travail temporaire à leurs côtés.

Une fois cette première étape passée, vous devriez une idée assez claire non seulement de la manière dont vous envisagez votre vie de franchisé mais également, plus important, de vos objectifs sur le long terme.

2. Réduisez le champ des possibles

Examinez les divers concepts à l’aune de votre propre expérience. De la manière la plus objectif possible, comparez ce que vous avez appris de la franchise que vous visez, avec les réponses aux questions de la première étape.
- Y a-t-il de nombreuses correspondances ? Ou presqu’aucunes au contraire ?
- Cette opportunité est-elle totalement en phase avec mon profil ou seulement de manière partielle ?

Voici l’exemple d’Olivier Brémard, qui a rejoint la Mie Câline après avoir été restaurateur pendant des années. Il a opté pour ce concept car il connaissait le métier et souhaitait changer d’environnement mais également de rythme de travail.

En cas de réponse négative ou même de simple doute, ayez la force et le courage de vous orienter différemment et ne vous enferrez pas dans un premier choix ou une première rencontre pleine d’espoir. Il existe tellement de paramètres qu’il ne faut surtout pas faire de choix à la légère : il y a forcément un concept qui correspond à votre personnalité, parmi les centaines de marques se déployant en France et tôt ou tard, l’une d’elles vous paraîtra comme un choix évident. Si la réponse est oui, vous êtes alors prêt à passer à l’étape finale

3. Ayez confiance mais vérifiez

Une fois que vous avez pris le temps de choisir votre voie et que vous êtes déterminé à fondre sur la première opportunité correspondant à vos inspirations pour créer votre entreprise en franchise, il est temps de passer à l’étape ultime : vérifier que vos conclusions sont bien correctes et vérifiées.

- Appelez d’autres franchisés du réseau. Vous avez peut-être déjà conversé avec des adhérents de la marque que vous souhaitez rejoindre, mais il s’agit maintenant d’entrer dans les détails en sélectionnant des franchisés coopératifs, afin de leur présenter votre projet et ce que vous en attendez. Demandez-leur si en fonction de vos aptitudes et de vos envies, la franchise sera bien capable de vous faire atteindre vos objectifs. Demandez-leur également quelles difficultés et quels challenges vous attendent et n’hésitez pas à en appeler plusieurs si nécessaire, afin de vous faire une idée précise de ce qui vous attend.
- Demandez à un franchisé s’il vous autorise à passer un moment à ses côtés, au sein de son magasin ou dans ses bureaux. Il n’est pas nécessaire que cette étape dure des semaines. Quelques journées suffisent pour se rendre compte de la réalité de votre futur métier. Pourquoi ne pas aller plus loin encore, en demandant au franchisé s’il accepterait que vous effectuiez les tâches d’un employé pendant une ou plusieurs journées, afin de vous confronter aux aspects pratiques de la profession, sur le modèle du PDG d’ Ucar , Jean-Claude Puerto, qui s’était grimé afin de se faire embaucher par ses propres employés, pour les besoins de l’émission de télé-réalité de M6 Patron Incognito. Il en avait tiré une grande satisfaction et s’était rendu compte que c’était le seul moyen pour lui de connaître intrinsèquement le quotidien des employés du réseau de location automobile qu’il avait fondé.
- Posez les questions qui fâchent au franchiseur : expliquez-lui concrètement vos attentes, et demandez à rencontrer du personnel du siège, que ce soit des membres de la direction ou du support. Entretenir une bonne relation avec le chargé de développement ne suffit pas, il faut réellement converser avec d’autres personnes afin de compléter le processus de vérification.

Une fois ces trois étapes achevées, vous pouvez vous estimer fin prêt pour prendre votre décision de vous lancer en franchise, en toute sérénité. Doté d’un capital confiance accru et d’une réelle connaissance de l’enseigne avec laquelle vous vous apprêtez à signer un contrat vous liant sur plusieurs années, il est alors temps de passer à l’action !

Ces enseignes rentables recrutent
Getaround
Getaround

Lancez-vous dans l'autopartage en libre-service avec Getaround

Apport 25 000 €

Franchise WeVan
WeVan

N°1 en France de la location de Vans et de Minibus

Apport 100 000 €

Franchise ADA location
ADA location

Le 1er réseau de location de véhicules en France

Apport 50 000 €

Franchise Ucar
Ucar

Agence de location de voitures et d’utilitaires, de proximité

Apport 70 000 €

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)