Dossiers de la franchise

Retour de la croissance pour les TPE en 2010

Publié par , le

Secteur par secteur, l’Observatoire de la petite entreprise vient de présenter son tour d’horizon des performances des petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services pour l’année 2010, avec un chiffre d’affaires en progression de + 0,7%, contre -2,6% en 2009.

Dévoilée le mercredi 13 avril 2010, cette enquête exclusive de la FCGA réalisée en partenariat avec la Banque Populaire, est une nouvelle fois riche d’enseignement. En 2010, sur les 12 secteurs analysés, 11 d’entre eux ont amélioré leurs performances, par rapport à l’année précédente. Avec sur le podium : l’électroménager ; la carrosserie automobile et les cavistes.

etude sur la croissance des tpe

"Après deux années très difficiles, nous avons observé en 2010 un redressement de l’activité de la plupart des professions analysées ", témoigne Christiane Company, Présidente de la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA). Sur les 12 secteurs étudiés par l’Observatoire de la petite entreprise, 11 améliorent globalement leurs performances.

Toutes activité confondues, le chiffre d’affaires des petites entreprises a enregistré une hausse de +0,7% l’an dernier, à comparer avec le -2,6% de l’année 2009. L’indice d’activité des TPE repartirait donc à la hausse. Retour à la croissance durable ? Il est encore un peu tôt pour se prononcer.

Les Tops de l’année 2010

L’année 2010 restera donc comme une année de transition. Cependant certaines activités se sont illustrées par leur dynamisme. C’est le cas de l’électroménager-TV-Hifi qui réalise la meilleure performance de l’année 2010, avec un bond de + 12,2%, contre un recul de 4% en 2009. L’effet Coupe du Monde couplé à l’effet TNT a sans aucun doute incité les ménages français à renouveler et moderniser leur équipement en téléviseurs.

+10% de progression pour le secteur de la carrosserie automobile. Mais cette hausse serait à relativiser du fait des répercutions des importantes hausses de prix pratiqués par les constructeurs automobiles sur les pièces détachées. Hausses qu’ont du à leur tour répercuter les professionnels de la réparation automobile.

Belle progression des cavistes

La plus belle surprise, et cela concerne directement le monde de la franchise, nous vient du secteur des cavistes. Avec un gain de +9%, les cavistes grimpent sur la troisième marché du podium. En 2010, les cavistes indépendants auraient vu leur chiffre d'affaires progresser de +9% en France (contre -3% l'année précédente), ce qui permet au segment d'apparaître comme l'un des grands gagnants de l'exercice au même titre que l'électroménager TV-hifi Interrogé pour l'occasion, Michel Bourel président du réseau Cavavin et co-président du jeune Syndicats des cavistes professionnels déclare que " 2010 a été une année de crise pour la production et non pour les cavistes. La baisse des ventes de vin dans les restaurants leur a été plutôt favorable " (Source Bulletin spécial d'avril 2011, n°40).

franchise etude tpe

Autres bons élèves

Plusieurs autres professions ont enregistré un chiffre d’affaires en progression par rapport à l’année 2009. C’est le cas des agences immobilières (+7,4%, contre -14,6%e en 2009), les entreprises de réparation et de vente d’automobiles (+2,8%), les commerces de vêtements pour enfants (+2,3%), les magasins de chaussures (+2,3%), les parfumeurs (+,2%), les opticiens (+1,9%), les commerces d’alimentation générale (+1,2%)

A l’inverse parmi les secteurs ayant fini l’année 2010 dans le rouge, figurent notamment les petits magasins de bricolage, qui continuent de perdre du terrain face aux grandes chaînes du secteur (succursalistes, coopératives ou franchiseurs) qui innovent sans cesse et lancent pour certaines de nouvelles enseignes de bricolage low cost, y compris dans les villes petites ou moyennes. Ils jouent ainsi la carte du commerce de proximité, à l’image de la grande distribution alimentaire. Avec le même succès ?

La méthodologie :

Chaque mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA) transmettent les chiffres d’affaires de leurs adhérents à la Fédération (FCGA). Les indices d’activité sont calculés chaque trimestre, à partir d’un échantillon de 15 000 petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services.

Pour en savoir plus :www.fcga.fr

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote