Dossiers de la franchise

Innov’ Lyon 2018 récompense trois réseaux de franchise : LDLC.com, Pizza Cosy et Easy Cash

Publié par , le

Le 4 octobre dernier, le petit monde de la franchise s’est retrouvé à Lyon pour participer au Forum Franchise, dixième du nom. La veille au soir, la CCI Lyon Métropole accueillait pour la deuxième année la soirée Innov’Lyon, mêlant témoignages de franchiseurs et remises de prix à des franchisés méritants. L’Observatoire y était pour vous...

Trois grands témoins sur le thème du rebond

C’est au Président de la Chambre de Commerce, Emmanuel Imberton, qu’est revenu l’honneur d’ouvrir la soirée Innov’Lyon, ce qu’il fit de fort belle manière en insistant sur les vertus de la franchise, un modèle qui emploie 670 000 personnes en France et qui est en pleine croissance.

La soirée était dédiée sur le thème du rebond et trois grands témoins apportèrent leur contribution pour expliquer en quoi la franchise représente un excellent moyen de se relancer après des difficultés passagères.

L'Observatoire vous recommande ces enseignes :
Franchise Temporis
Temporis

Travail temporaire et interim

Apport 60 000 €

Franchise illiCO travaux
illiCO travaux

Le réseau pionnier et leader incontesté du courtage en travaux

Apport 15 000 €

Franchise Easy Cash
Easy Cash

Achat cash de produits d’occasion

Apport 150 000 €

Franchise LDLC.com
LDLC.com

Vente de matériel informatique et high-tech

Apport 75 000 €

nicolas daumont
Nicolas Daumont

Le premier grand témoin à prendre place sur l’estrade fut Nicolas Daumont, Président d'illiCO travaux.

Son concept de courtage en travaux a démarré sur les chapeaux de roues, multipliant les implantations en franchise entre l’an 2000 et 2010. Mais suite à la crise immobilière de 2008, l’activité vint à s’essouffler, par manque de clients et de ressources financières. D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires du groupe passe alors de 800 000 à 500 000 € et Nicolas Daumont est contrait de bouleverser son modèle, transformant ses courtiers en travaux en conducteurs de travaux, chargés du suivi de chantier.

30 franchisés sur les 100 que comptait le réseau acceptent de relever le challenge et depuis 2016, le développement est reparti à la hausse, puisqu’on dénombre aujourd’hui 60 implantations en activité.

Autre témoignage émouvant, celui de Laurence Pottier-Caudron, Présidente de Temporis.

Laurence pottier
Laurence Pottier-Caudron, de Temporis

Cette enseigne spécialisée dans le travail temporaire a été la première à se déployer en franchise dans l’Hexagone, concurrençant aujourd’hui les plus grandes marques succursalistes.

Le développement de Temporis s’est fait de manière régulière depuis l’an 2000. Mais en 2014, des dissensions sont apparues entre Laurence Pottier-Caudron et son associé, qui était à l’époque son conjoint. Tandis que l’un souhaitait « rester dans les rails » et ne rien changer, malgré un résultat d’exploitation en stagnation, Laurence, quant à elle, souhaitait remettre son modèle à plat.

Edgar Grospiron
Edgar Grospiron

Afin d’avancer, les associés ont fait appel à Franchise Management, cabinet d’audit extérieur, qui a dans un premier temps accompagné les dirigeants dans leur séparation professionnelle, puis dans un second temps réalisé un Audit approfondi de la tête de réseau. Cet audit a généré des prises de décisions et notamment et notamment des départs nécessaires comme celui du plus grand franchisé du réseau qui réalisait 20 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cet audit a également mis en lumière les attentes dans la relation franchiseur/franchisé ce qui a engendré une modification des instances de dialogue et notamment la mise en place d’un comité stratégique avec lequel le nouveau contrat s’est écrit.

Temporis est un réseau qui a retrouvé ses valeurs originelles, Temporis s’appuie aujourd’hui sur ses 150 agences qui délèguent 8 500 clients intérimaires quotidiennement à ses 4 500 clients entreprises.

Dernier témoin, le champion olympique et triple-champion du monde des bosses en ski acrobatique Edgar Grospiron, est venu lui aussi apporter sa contribution au débat du soir, lui qui a du se remotiver pour revenir au plus haut niveau dans sa discipline. Puis une seconde fois au moment de sa retraite sportive, saisissant l’opportunité de rejoindre un réseau de franchise pour entamer un travail de consultant, avec le succès qu’on lui connaît.

Trois prix remis à des franchisés

Chacun de ces discours était entrecoupé de remises de prix à des réseaux se développant en franchise en région Auvergne -Rhône-Alpes, mettant en lumière des franchisés particulièrement méritants.

Premier à fouler la scène, Philippe Collette exploite un magasin Easy Cash à Villefranche sur Saône, dans le Rhône (42), et c’est à ce titre qu’il a reçu un prix « Coup de Cœur ». Il insiste sur son implication dans le réseau spécialiste de l’achat-cash, Philippe passant notamment de nombreux moments à former les futurs franchisés, officiant comme un passeur de relais.

Le second trophée de la soirée, le « Jeune Pousse » est allé dans les mains des deux associés : Loïs Calarese et Jérémy Guerreiro. Ces deux jeunes entrepreneurs exploitent plusieurs unités Pizza Cosy : leur premier point de vente est situé à Saint-Etienne et leur second vient d’ouvrir ses portes à Oullins, au sud de Lyon.

Enfin, c’est un autre duo d’associés qui a remporté le trophée du Forum Franchise 2018 : Marc Gaubert et Juan Vaschalde sont multi-franchisés du concept hi-tech LDLC.com depuis 2014. Ils ont inauguré quatre magasins dans les villes de Saint-Étienne, Valence, Clermont-Ferrand (Aubière) et tout récemment à Saint-Priest.

Consultant du cabinet Franchise Management, Sylvain Bartholomeu a souhaité insister « sur l’audace couronnée de succès qui a conduit LDLC.com à passer de pure player à réseau physique », l’enseigne comptant désormais une trentaine de points de vente en France mais également en Espagne.

Cette cérémonie, placée sous l’égide de la CCI, était organisée par Franchise Management, Fiducial et la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes le 3 octobre 2018.
L'ensemble des participants s’est retrouvé le lendemain pour le Forum Franchise 2018, qui accueillait 150 enseignes à la recherche d’entrepreneurs souhaitant se lancer dans le commerce en réseau en région Auvergne-Rhône-Alpes et au-delà.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 3 votants