Dossiers de la franchise

La franchise permet de s’implanter partout

Publié par , le

Se lancer en franchise permet bien souvent de concrétiser un projet de vie personnel ou familial. En rejoignant un réseau, le créateur d’entreprise peut avoir l’opportunité de changer de milieu professionnel mais aussi parfois d’environnement géographique. Les ¾ des réseaux interrogés pour la 8ème Enquête Annuelle de la Banque Populaire déclarent être présents dans plusieurs régions.

Choisir la franchise, c’est bien souvent rebondir dans le cadre d’une 2ème ou 3ème vie professionnelle, c’est également une option choisie par certains créateurs d’entreprise pour vouloir changer de cadre de vie. En clair, profiter de ce changement professionnel pour déménager et s’installer dans une autre région ou une autre ville.

23% des franchisés ont déménagé

Dans les faits, est-ce si simple ? Pas vraiment si l’on consulte quelques chiffres contenus dans l’Enquête Annuelle 2012. 48% des franchisés interrogés (le panel était constitué de 403 franchisés) ont ouvert leur premier magasin entre 18 et 34 ans. Les trois-quarts sont restés dans le département ou la même région de leur résidence (77%). Sans plus de précision toutefois sur les raisons profondes. S’agit-il d’un choix personnel de la part du franchisé ? Ou bien le franchiseur a privilégié la piste du franchisé « local », qui connait déjà bien la zone de chalandise et qui pour certains a déjà un tissu relationnel et/ou professionnel fort. Précisons que les franchisés sont en général très impliqués dans la vie locale au niveau de la ville par exemple, en étant (ou devenant) par exemple membre d’une association de commerçants (40%), sponsor d’une association sportive.

Forte implication au niveau local

Mais 23% des franchisés interrogés déclarent avoir changé de région lors de l’installation de leur point de vente franchisé. Là aussi, pour ces personnes, le lancement en franchise est proche de la grande aventure. Il faudra réussir à faire coïncider sa volonté de changement géographique, professionnel et son nouveau cadre de vie. Dans ce cas précis, le franchisé devra sans aucun doute s’impliquer encore davantage sur le terrain.
Car même si son franchiseur est connu, il ne lui remettra qu’un état local du marché. Restera au franchisé à  réaliser une étude de marché précise de sa zone d’implantation et de tenter de dresser une photographie précise de la situation concurrentielle actuelle….et à venir !

La franchise gagne du terrain en province

La volonté de quitter la capitale ou les plus grandes métropoles peut également être une motivation pour  un candidat à la franchise. Certains franchiseurs, qui ciblent notamment les emplacements rue n°1, privilégient le développement en succursales dans Paris intra-muros et dans le cœur des grandes villes (Lille, Lyon, Toulouse…) et optent pour la franchise en région. C’est une stratégie de développement assez classique et qui se justifie pleinement.

Les trois-quarts des réseaux de franchise interrogés (le panel comptait 153 franchiseurs) déclarent être  présents dans plusieurs régions. Cette implantation multirégionale se généralise (74 %, versus 69 % en 2011). L’enquête 2012 précise également que 85% des franchisés sont implantés en province (contre 81% en 2011). La franchise continue donc bien de gagner du terrain en région.

Les petites villes recherchent également des franchises

Les réseaux de franchise les plus organisés ont une stratégie de développement bien précise. Ils savent concrètement là où ils veulent s’implanter et où leur concept a le plus de chances de performer, en propre ou en franchise. Ce travail de « zoning » étant fait, il ne reste plus qu’à trouver les bons partenaires.

Selon cette 8ème Enquête Annuelle, le franchisé s’implanterait dans 28 % des cas dans des petites et moyennes agglomérations de 5 000 à 25 000 habitants. Les agglomérations de plus grande taille (plus de 25 000 habitants) accueillant 56 % des installations en franchise.

Où s’implantent tous ces franchisés ?  Les locaux commerciaux avec pignon sur rue continuent d’être la cible privilégiée d’implantation des franchisés à 89%. Le centre-ville reste très recherché, en dépit des coûts  « d’installation de plus en plus élevés ». Et à ce titre, les municipalités et chambres de commerce semblent de plus en plus convaincus des vertus de la franchise. Car l’implantation d’un point de vente franchisé est souvent créateur de dynamisation pour la ville concernée. Cela peut redonner un coup de « booster » à l’activité commerciale de l’agglomération. 

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise PITAYA
PITAYA

Leader de la Street Food Thaï

Apport 100 000 €

Franchise Tout et Bon
Tout et Bon

Restauration livrée en entreprise : Pause déjeuner, Plateaux repas, Cocktail, Buffet

Apport 40 000 €

Franchise Green Is Better - Restaurants bio et bars à salades sur mesure
Green Is Better - Restaurants bio et bars à salades sur mesure

Leader des bars à salades sur mesure

Apport 130 000 €

Franchise King Marcel
King Marcel

Burgers Gourmands, faits maison et 100% français

Apport 100 000 €

La franchise contribue également à la création d’emplois au niveau local. En 2012, 48% des franchisés ont créé au moins un emploi. En moyenne, un franchisé emploie - en équivalent temps plein - 5,6 salariés. Mais cela peut être encore plus conséquent. Ainsi quand une enseigne comme Quick ou KFC s’implantent, c’est entre 40 et 90 emplois qui sont créés au niveau local, selon la taille de l’établissement ! Un argument de poids en cette période de crise.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 4.5/5)