Dossiers de la franchise

Premier Colloque Caisse d'Epargne - Partie 1 - L'indicateur de la franchise

le

C’était une première, et elle fut réussie. Le 2 octobre 2012 a eu lieu le Colloque Caisse d'Epargne - L'indicateur de la franchise, mêlant tables rondes, réflexions sur la franchise, son financement et ses bonnes pratiques et, enfin, une  remise de prix aux trois enseignes arrivées en tête du palmarès 2012 de l’Indicateur de la Franchise. Compte-rendu.

Des personnalités sur scène

C’est au siège de la BPCE (Banque Populaire – Caisse d’Epargne) que s’est déroulé ce premier colloque, présenté par Isabelle Quenin (journaliste à Europe 1). Après une introduction de Christine Fabresse (Directeur du Développement Réseau Caisse d’Epargne), Chantal Zimmer, la Déléguée Générale de la Fédération  française de la franchise, fit un rapide état des lieux du marché de la franchise sur l’année 2012, annonçant qu’elle se porte bien, avec un chiffre d’affaires passé de 48 milliards d’euros en 2010 à 49.2 milliards en 2011. « Je reviens d’un forum mondial de la franchise où 40 pays étaient présents, et je suis fière de constater que c’est en France que nous avons le meilleur système de financement », s’est exclamée Chantal Zimmer, de quoi mettre du baume au cœur des nombreux banquiers présents dans la salle.

Une table ronde dédiée aux priorités soulignées par les franchisés

Le colloque étant l’occasion de dévoiler le baromètre 2012 mesurant la satisfaction des franchisés, il était naturel qu’une table ronde soit consacrée à cette thématique, et à la manière dont sont perçus par les franchiseurs les souhaits exprimés par les membres des réseaux.
« Je ne vends à mes franchisés que des choses que j’achèterais moi-même », dit en guise d’introduction Laurence Pottier-Caudron, fondatrice et dirigeante du réseau Temporis (interim et travail temporaire). Parmi les diverses actions visant à renforcer la cohésion du réseau, l’enseigne porte un attachement spécial à la solidarité entre franchisés, mettant systématiquement en place l’opération Temporis Première, qui consiste à envoyer dans la ville d’une agence en phase d’ouverture une équipe de franchisés déjà en place, munis de flyers, dans le but de faire connaître le nouvel arrivant et de lui mettre le pied à l’étrier, « soit l’équivalent d’un mois d’actions de communication » juge Laurence Pottier-Caudron.
franchise caisse d'epargneBruno Chrisostome, Directeur du réseau Domidom, indique réaliser « une dizaine d’ouvertures par an, avec des offres différentes en fonction du mode d’exploitation : si nos succursales sont spécialisées dans la prise en charge de personnes dépendantes, nous constatons que nos franchisés proposent à 60% des prestations de repassage, ménage… La marge de manoeuvre que nous laissons à nos agences franchisées fait la force de notre enseigne ».
David Girodeau, Directeur Général de le Mie Câline, a quant à lui insisté sur l’importance du l’évolution du savoir-faire : « Nos modules de formation continue permettent à nos franchisés de rester au fait des dernières nouveautés du marché. Ce sont nos dix animateurs réseaux qui assurent les formations produit ou hygiène, mais nous faisons appel à une société spécialisé pour la partie management, marketing ou commerciale, cet apport extérieur nous permettant d’être efficaces. »
Parmi les autres outils mis en place pour fédérer ses adhérents, David Girodeau met en avant son fonds de solidarité : « Le principe est très simple et il fonctionne à merveille : chacun de nos franchisés reverse 5% de son chiffre d’affaires afin de venir en aide aux adhérents en difficulté momentanée (maladie, dégâts…). »
Dernier participant au débat, Benoît Ganem, directeur de Flora Nova (Jardin des Fleurs et Oya) a insisté sur « le respect de l’engagement du franchiseur, soit dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit ». Pour familiariser le futur franchisé avec son métier, l’enseigne lui propose ce qu’il nomme le test Grandeur Nature : « Nous laissons les clés d’un magasin au candidat toute une journée, afin qu’il se rende compte de l’activité quotidienne du magasin avant de prendre la décision définitive de s’engager ».

Les trois franchises en tête de l’Indicateur distinguées

Dévoilé en toute fin de colloque par Marc Mossé (gérant de l’Indicateur de la Franchise) et Florent Lamoureux (Directeur du Marché des Professionnels Caisse d'Epargne), le premier baromètre Caisse d’Epargne–L’Indicateur de la Franchise comporte des données assez rassurantes sur le commerce en réseau, puisque 77% des franchisés interrogés s’estiment globalement satisfaits de leur organisation et de la manière dont leur franchiseur les traite, tous secteurs confondus.
Les enseignes La Pataterie, Le Bistrot du Boucher et Temporis se sont particulièrement distinguées en arrivant en tête du palmarès, réalisant la meilleure moyenne sur les trois critères que sont la satisfaction, la réussite et la rémunération du point de vue de leurs franchisés.

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Vitalis Médical
Vitalis Médical

Recrutement en intérim, vacation, CDI dans les domaines du paramédical, du médical et du social

Apport 25 000 €

Franchise Planète Gardiens
Planète Gardiens

Spécialiste de la propreté des immeubles, du remplacement et du recrutement de gardiens d'immeubles

Apport 15 000 €

Franchise Infiniteam
Infiniteam

Agence de travail temporaire secteur transport BTP Industrie Tertiaire

Apport 55 000 €

Franchise aquila RH
aquila RH

Devenez un acteur clé du recrutement dans votre région

Apport 25 000 €

A voir la mine réjouie des participants et du public, et l’engagement des lauréats et des acteurs de la franchise présents dans la salle en nombre, gageons que ce colloque, premier du nom, n’est que le prélude d’une longue série…

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)