Dossiers de la franchise

Se lancer en franchise avec un petit apport personnel, c’est possible !

Publié par , le

Pour démarrer en franchise avec un petit apport personnel, mieux vaut choisir une activité où le franchisé peut débuter seul et idéalement sans local. Le domaine des services propose de nombreux concepts accessibles aux créateurs n’ayant pas de gros moyens. Courtage en travaux, services à la personne, conseil aux entreprises… le choix est vaste pour se lancer en franchise avec un apport personnel restreint.

Démarrer sans local, une vraie économie

L’aspect financier a fortement joué dans le choix d’Olivier Goupillon de rejoindre le jeune réseau de services AXEA VITA . «  Auparavant, je travaillais pour une franchise du secteur de la téléphonie mobile. Quand j’ai voulu créer mon entreprise, j’ai cherché une franchise accessible et novatrice. J’ai finalement été convaincu par AXEA VITA qui  s’appuie sur un segment de marché porteur et qui répond à une vraie demande : celle de l’aménagement de l’habitat. Cette franchise m’a permis de démarrer seul, sans avoir besoin de local et donc en limitant mon investissement.  » 

Sur la liste des frais généraux, le loyer représente souvent le premier poste de dépense. «  C’est quelque chose que nous regardons de très près  », confie Olga Romulus, expert-comptable chez Fiducial. «  Pour justifier l’engagement dans un loyer, nous sommes très attentifs au levier de valeur représenté par cette charge. » 

Les services, un secteur où démarrer coûte souvent moins cher

Dans le domaine des services, bon nombre de réseaux proposent de démarrer sans local, réduisant l’investissement nécessaire à la création de l’entreprise. 

Quand on a des charges en moins, et que l’on débute par exemple sans agence ou point de vente, on peut se dire que l’on va avoir un retour sur investissement plus rapide. «  Ce n’est pas forcément le cas  », met en garde Olga Romulus. «  Il faut en effet que le chiffre d’affaires se développe à un rythme satisfaisant pour pouvoir assumer les autres coûts représentés par les achats ou encore  les salaires…  »

franchise la maison des travaux «  Notre concept devient rentable au bout de 6 mois à un an lorsque le franchisé commence à rentrer des contrats de travaux. Dans la mesure où nos partenaires démarrent seuls et sans local, les frais sont réduits et la rentabilité arrive assez vite  », indique Philippe Courtoy, Président de la Maison des Travaux

Les services, oui mais pas que

«  On observe de plus en plus de franchises qui se développent sans local, notamment dans le secteur du BtoB. La Fédération française de la franchise en regroupe d’ailleurs une quinzaine dans ce cas  », précise Alexandre Germain, Responsable des adhérents à la FFF. Avant d’ajouter : «  je pense toutefois qu’il n’y a pas que des franchises dans le domaine du service qui fonctionnent sans local. Autosmart, qui propose la vente de produits d’entretien automobile, est un exemple de franchise qui permet de démarrer sans un gros apport financier, seul et sans local.  »

L’immobilier sans local, une autre solution pour se lancer à moindres coûts

Lorsque l’on souhaite ouvrir son agence immobilière, il y a des frais incompressibles comme la boutique. Mais depuis quelques années, les réseaux d’agents mandataires se développent. «  Chez nous, l’investissement est minime car nos agents commerciaux n’ont pas besoin d’agence. Ils travaillent de chez eux. Pour 99 euros  TTC par mois, ils ont accès à nos formations, à nos outils et à notre encadrement  », indique Alexandre Massé, développeur pour les régions Nord et Nord-Ouest du réseau OptimHome . Seule condition pour démarrer : avoir suffisamment de trésorerie pour tenir en attendant les premières ventes et les premières commissions. 

Participer au développement de son franchiseur

«  Il est tout à fait possible de se lancer en franchise sans avoir un gros capital de départ. Toutefois, il faut faire attention aux promesses des réseaux qui recrutent sans droit d’entrée, sans redevances… Car sans source de revenus, le franchiseur ne peut pas développer son activité. Il faut que le franchiseur ait les moyens de pouvoir faire grandir son enseigne. Avoir une bonne vitrine Web constitue par exemple un élément clé. Cela permet, entre autres, de rendre les franchisés visibles au niveau local. C’est un poste très onéreux auxquels les membres du réseau doivent participer  », explique Philippe Courtoy. Avant de se lancer, il est donc impératif de déterminer son apport personnel disponible mais aussi de bien comprendre le business model du franchiseur et les moyens qu’il mobilise pour se développer.

Propos recueillis sur le Salon des micro-entreprises

4 enseignes pour se lancer avec un petit apport
Franchise QUADRO - Intérieurs Sur Mesure
QUADRO - Intérieurs Sur Mesure

Agencement intérieur sur mesure

Apport 40 000 €

Franchise Dom&Vie
Dom&Vie

Travaux d'aménagement pour l'accessibilité

Apport 30 000 €

Franchise Tryba
Tryba

Tryba est le réseau N°1 en vente et pose de menuiseries (fenêtres, portes, volets et portes de garage) chez le particulier

Apport 40 000 €

Franchise Grosfillex Fenêtres
Grosfillex Fenêtres

Vente et installation de fenêtres

Apport 30 000 €

Intéressé par le secteur franchise pas cher ou faible apport ?

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote