Dossiers de la franchise

Réseaux mandataires en immobilier : une opportunité pour entreprendre à moindres coûts ?

Publié par , le | Franchise immobilier

Très décriés à leurs débuts en France, les réseaux d’agents mandataires en immobilier ont réussi à s’imposer dans le paysage immobilier. Ils sont aujourd’hui entre 50 et 80 à officier en France. Les plus gros d’entre eux regroupent plus de 2 000 agents commerciaux. Ils proposent des honoraires réduits de 20 à 50%, mais pas d’agences physiques pour recevoir les clients. Telle est la recette des réseaux de mandataires qui se multiplient en France.

Qu’est-ce qu’un agent commercial en immobilier ?

Un agent mandataire est un travailleur indépendant qui travaille avec un statut d’agent commercial. Pour pouvoir exercer son métier dans l’immobilier, il travaille pour un agent qui possède lui-même la carte professionnelle permettant d’exercer la profession. «  Ce qui nous différencie, c’est essentiellement le nombre de négociateurs que nous employons, qui est bien supérieur à celui des agences dites traditionnelles, et le fait que nous agents commerciaux travaillent de chez eux  », explique Jean Lavaupot, Président du Syremi, le syndicat des réseaux mandataires en immobilier, et du réseau megAgence. 

Agent mandataire : quelles missions ?

Un mandataire est un conseiller immobilier qui reçoit un mandat, qui peut agir au nom et pour le compte d’un mandant.

Dans les faits, le mandataire est donc un intermédiaire qui met en relation propriétaire et locataire ou vendeur et acheteur. Il est en charge de faire la promotion du ou des biens qui lui sont confiés pour le compte de son mandant. Il réalise par ailleurs le suivi du dossier immobilier des acquéreurs ou locataires, la négociation des conditions de vente et d’achat ainsi que la rédaction des pièces classiques.

Quel poids pour les réseaux d’agents mandataires en France ?

Il existerait entre 50 et 80 réseaux d’agents mandataires en immobilier en France. Si on recense 38 000 agents commerciaux en immobilier en France, 11 000 indépendants travaillent pour des réseaux organisés et spécialisés. Par ailleurs, 500 salariés travaillent au sein des têtes de réseaux. 

Le modèle convainc un nombre croissant de ménages et on note qu’aujourd’hui, environ 12% des transactions seraient réalisées par des agents mandataires en réseau. « Nos concurrents ne sont pas les réseaux d’agences immobilières mais plutôt les particuliers qui continuent de traiter entre eux. Nous prenons des parts de marché chaque année mais il nous en  reste énormément à aller conquérir », affirme Jean Lavaupot.

Les grandes enseignes présentes en France

I@D France regroupe 2111 agents commerciaux, Capifrance 1360, Safti 930, Optimhome 926, Propriétés Privées 445, Maxihome 357, Swixim International 178.

Les avantages du modèle

Le point fort des  réseaux de mandataires demeure la mutualisation des moyens. Grâce aux économies d’échelle, les  agents commerciaux conservent entre 70 et 98% des honoraires perçus.

Les professionnels du secteur insistent sur la qualité et le nombre de formations qu’ils offrent à leurs agents.

L’avenir des réseaux

Comme le minitel à son époque, Internet a révolutionné l’activité immobilière. Les réseaux de mandataires ont placé cet outil au cœur de leur business permettant de s’adapter aux nouveaux comportements des clients. «  Notre modèle flexible séduit de nouveaux entrepreneurs attirés par ce concept qui repose sur la liberté et la proximité. Et également les clients, les transactions réalisées par les réseaux mandataires augmentent chaque année.  »

Quel coût pour rejoindre un réseau de mandataires ?

Démarrer en tant qu’agent commercial pour un réseau de mandataires n’est pas coûteux puisque ces enseignes ne réclament ni  droit d’entrée, ni de royalties. Aucun apport personnel n’est demandé.  Il est uniquement nécessaire, pour débuter, de disposer d’une autonomie financière minimum de manière à pouvoir subvenir à ses besoins en attendant les premières ventes et les premières commissions. 

Pour profiter des services du réseau choisi, les porteurs de projet doivent s’acquitter tous les mois d’un package dont le montant varie en fonction des prestations fournies et qui peut atteindre les 400 euros HT.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Immobilier.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 2/5 basée sur 1 votant

Les 15 derniers articles du secteur