Intégrer une franchise (definition) – Le droit d'entrée

Qu'est-ce que le droit d'entrée ?

Le droit d'entrée est le montant que le franchisé est tenu de verser afin d’intégrer son futur réseau de franchise.
Le droit d’entrée (également désigné comme RIF ou Redevance Initiale Forfaitaire), ne peut être versé/exigé qu’une seule et unique fois, notamment lors de la signature du contrat de franchise par les deux parties concernées.
La somme, qui peut aller de 0 € à plus de 500 000 € (selon le réseau concerné) couvrira essentiellement -entre autres charges prioritaires- le remboursement des montants investis par le franchiseur, mais aussi les différents services fournis ou accordés au franchisé préalablement au lancement de sa franchise.

Qu'est-ce qui est inclut dans cette somme ?

Dans le détail, le droit d’entrée est destiné à couvrir tout élément déjà mis en place par le franchiseur et ayant et/ou pouvant engendrer des bénéfices indéniables. (plus d'info sur le droit d'entrée en franchise)
Ce qui inclut ; le droit d'exploitation de la marque, le portefeuille-clients, le savoir-faire (les procédés), montants (préalablement versés par le franchiseur) destinés à la création, lancement et développement du concept exploité (études de marché, test du pilote...), droit d'usage de l’enseigne, droit exclusif d'exploitation de l’enseigne dans un secteur géographique donné, montants (préalablement versés par le franchiseur) destinés au lancement du nouveau point de vente (recherche du local, embauche du personnel, formation initiale du franchisé…).

D'autres définitions du vocabulaire de la franchise sont disponibles sur Régions Job

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)