Management de franchise – La période d'essai

Décompte en jours /décompte en semaines et mois

Décompte de la période d’essai en jours :

On se base alors sur les jours calendaires (tous les jours de la semaine, du lundi au dimanche inclus).

Décompte de la période d’essai en semaines ou en mois :

Basé sur les semaines civiles ou les mois calendaires (du lundi au dimanche, ou tout le mois).

Formalisme et mentions obligatoires

Mention obligatoire, noir sur blanc, de la période d’essai et de son potentiel renouvellement dans le contrat de travail (ou la lettre d’engagement).
En cas de maladie ou d’un accident de travail survenu lors de la période d’essai, cette période doit obligatoirement et automatiquement être suspendue.
La loi LMMT a enfin inséré la notion de « délai de prévenance », imposant à l’employeur et au nouvel employé de respecter un délai (dit « de prévenance », et déterminé au préalable), avant de mettre un terme à la période d’essai concernée.

Cas d’un stage

Si vous décidez d’engager un stagiaire (que ce soit temporairement ou de manière permanente), sachez qu’au terme de son stage, la législation spécifique en vigueur vous impose de déduire la durée du stage effectué de la période d'essai que vous souhaitez faire faire au stagiaire en question.
Cette déduction doit néanmoins demeurer dans la limite des 50% de la durée initialement prévue.
 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote