La franchise en Corner : définition

Franchise The Phone House corner

La franchise en corner, également dénommée Shop In Shop, repose sur un principe où il reste beaucoup d’opportunités en France.

Les corners sont particulièrement bien adaptés aux domaines du textile et des produits cosmétiques. Ils consistent à mettre en place un espace dans un magasin affichant une autre enseigne. La présentation du corner peut revêtir différentes apparences : stand, rayon, vitrine, comptoir, présentoir…

La franchise en corner est généralement gérée par du personnel délégué par l’enseigne (dans les grands magasins par exemple) ou bien tenue par le commerçant qui héberge. Dans d’autres cas de figure, le corner peut être géré par un franchisé de l’enseigne. Dans tous les cas, le corner est aux couleurs de l’enseigne qu’il représente. Il faut savoir que l’espace occupé est très variabe et peut être plus ou moins important. La gestion de cet espace dépend des catégories de produits.

Ce type de franchise est en mesure de s’implanter dans n’importe quel lieu : boutique indépendante, grande surface, aéroport, gare, station de métro… Il est donc possible d’installer le stand ou le rayon aussi bien dans un endroit public que privé.

Enfin, il faut savoir que le concept du corner obéit habituellement aux règles générales de la franchise.

Qu'est ce que la franchise en corner : définition et fonctionnement

On l’appelle aussi « Shop in shop », et c’est un type de franchise qui a commencé récemment à se faire une place dans le paysage professionnel français.

La franchise Corner a pour principal objectif de fournir aux entrepreneurs souhaitant devenir franchisés une solution simplifiée et sans contraintes pour tester ce statut avant de s’engager totalement.

C’est un type de franchise qui semble particulièrement adapté aux secteurs du textile et des cosmétiques.

Principe et détails de fonctionnement d'une franchise en corner

Il s’agit essentiellement d’installer un espace sous enseigne dans un emplacement prédéterminé au sein d’un commerce indépendant installé sous une autre enseigne.

Le commerce en question est généralement une boutique indépendante qui peut aussi bien se localiser dans une grande surface, un grand magasin ou encore dans un lieu public (aéroport, gare, station de métro…).

L’appellation « corner » peut très bien désigner un stand, un rayon, une vitrine, un comptoir, un présentoir, ou toute autre forme de « support », selon l’organisation du commerce concerné. Ce type de franchise est généralement placé sous la tutelle d’un personnel délégué par l'enseigne. Il est entretenu et traité par le commerçant hébergeur avec le même soin réservé aux autres rayons.

Le corner portera les couleurs de l'enseigne qu'il représente.

Spécificités de la franchise corner : contrat et moyens

Sur le plan purement juridique, une franchise corner ne diffère en rien d’une franchise classique. Toutefois, étant souvent qualifiée de franchise « adaptable » tant dans sa forme que dans sa pratique, on la distingue généralement d’une franchise classique par un savoir-faire simplifié/allégé (et néanmoins formel).
Dans le cadre d’une franchise corner, le commerçant hébergeur accordera obligatoirement l’exclusivité à son partenaire sur une surface partielle de vente.

Produits et aménagements spécifique au corner :

L’aménagement d’un corner et le mode opératoire relatif à la commercialisation des produits concernés sont exécutés en fonction des besoins et exigences du franchiseur.

Contrat franchise corner :

Dans son ensemble, le concept de la franchise corner prend racine dans le droit d'exploiter une enseigne.

Un contrat de franchise corner peut inclure une clause d’exclusivité territoriale. Le document est théoriquement assujetti aux conditions stipulées par la loi Doubin (la pratique, quant à elle, demeure très variable).

Moyens financiers et matériels en corner :

De manière générale, le franchisé n’est pas tenu de s’acquitter d’un droit d'entrée.
Le versement de royalties ou d'une marge sur les ventes sera généralisé, et c’est au franchiseur de fournir les meubles, présentoirs et éléments spécifiques à son enseigne.

Les avantages de la franchise Corner pour le franchiseur

Un franchiseur peut trouver plusieurs avantages dans le concept même de la franchise corner. A lui de déterminer quels avantages sont les plus adaptés à ses besoins.

Franchise corner : Intérêt pour le franchiseur

Il lui est possible de varier les points de vente à des coûts limités, permettant ainsi de dynamiser largement ses chiffres de ventes, mais aussi d’être présent sur un maximum de secteurs (plus l’enseigne installera de franchises corner, et plus elle sera en mesure d’occuper le terrain aussi bien géographique que concurrentiel). Notez que l’atout concurrentiel de cet avantage réside dans la possibilité de mieux installer et répandre la réputation/popularité de la marque.

Le concept étant « jeune et dynamique », il permettra également aux franchiseurs intéressés de séduire des candidats franchisés de qualité qui sont tout aussi jeunes et dynamiques. Sur un plan financier, c’est l’opportunité de s’assurer une forte publicité à des coûts réduits.

Sur un plan managérial, c’est l’occasion de réaliser une évaluation pratique (sur terrain) des compétences et aptitudes d’un franchisé potentiel candidat au management d’une « vraie » franchise.

Seul inconvénient de la franchise corner…

Selon le commerce hébergeur, l’emplacement réservé au corner peut ne pas être suffisamment avantageux. Cette limite peut être résolue en offrant au commerçant en question une marge assez satisfaisante, justifiant ainsi, de sa part, un réel effort à ce niveau.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

30 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3/5)