Dossiers de la franchise

Dupliquer son concept en franchise : l’exemple de la restauration

Publié par , le | Franchise restauration

Chronique de Bernard Boutboul, directeur général Gira Conseil

La création d’un concept est passionnant et motivant à la fois. Très vite on l’imagine dupliqué en plusieurs exemplaires avant même d’en avoir ouvert la 1ère unité et c’est effectivement au moment de la création qu’il faut penser à la duplication, en se posant la question de ce que l’on duplique véritablement. Et puis vient le moment de l’ouverture tant espéré du  restaurant. Si le concept est solide  d’un point de vue marketing et si la 1ère unité a un modèle économique qui fonctionne, très vite une autre motivation intervient.

Ces enseignes rentables recrutent
Popotes, cantine respectueuse
Popotes, cantine respectueuse

Popotes, cantine respectueuse : une nouvelle génération de restauration.

Apport 50 000 €

Franchise GOMINTÉ
GOMINTÉ

Bar à desserts, petite restauration sucrée et salée, glaces artisanales... pour régaler petits et grands à toute heure de la journée

Apport 90 000 €

Franchise L'ATELIER - ARTISAN CREPIER
L'ATELIER - ARTISAN CREPIER

Des crêpes et galettes de qualité à base de produits frais et faits maison dans un lieu de vie moderne et chaleureux

Apport 100 000 €

Franchise La Pizza de Nico
La Pizza de Nico

LA PIZZA DE NICO recherche des franchisés dans plusieurs régions françaises!

Apport 42 000 €

Le franchiseur doit être très sélectif

Soit par sollicitation soit par envie personnel on évoque déjà la duplication avant la 1ère année pleine d’exploitation. Risqué mais pourquoi pas !  Jeunes réseaux ou apprentis franchiseurs se lancent peut être un peu trop vite dans le recrutement de franchisés et ne sont pas peut être pas assez sélectifs sur le profil de leur futurs partenaires mais aussi et surtout sur les emplacements.

franchise restaurationUne étude de marché est indispensable avant d’implanter un restaurant quel qu’il soit. Mais quel est le véritable objectif d’une étude de marché ? La réponse : donner le maximum d’éléments objectifs au futur franchisé pour évaluer son potentiel de chiffre d’affaires.
Le marché potentiel d’un restaurant se mesure grâce aux 7 strates de clientèles qui influent positivement ou négativement les performances d’un restaurant.

7  strates de clientèle à conquérir

L’emploi : de préférence tertiaire,  en nombre suffisant et plutôt dense dans ce que l’on appelle la zone de chalandise midi (8 minutes à pied ou en voiture selon si l’on se trouve en centre ville ou en périphérie. Cela représente  80% du business captable)

L’habitat : le nombre importe peu sauf à moins de 20 000 habitants. Les catégories socio professionnelles, la structure par âge et le niveau de revenu sont les 3 critères à regarder de près. En effet, si la zone de chalandise est jeune (couples avec enfants en bas âge) ou plutôt âgée avec de hauts revenus, l’impact sur le concept implanté sera très différent. Cela dit il faut bien prendre en compte que les zones de chalandise avec les revenus les plus hauts ne sont jamais les zones qui ont les dépenses moyennes les plus élevées. L’inverse est également vrai.

Le passage : le flux devant l’établissement a plus ou moins d’importance et un impact différent selon le type de concept. Une restauration  VAC (Vente Au Comptoir) aura besoin de passages piétons. Une restauration SAT (Service A Table) a besoin de passages voitures et piétons. Lorsqu’on parle de passage voitures, il est important de connaitre la nature de ce passage : pendulaire ou continu. Attention de bien prendre en compte certaines barrières psychologiques qui freinent l’accès a un emplacement. Une nationale à traverser, un fleuve ou une rivière, une rocade…

Shopping : L’activité commerciale autour d’un site a plus ou moins d’impact selon le concept implanté. L’important est de constater si le site étudié est sur les  flux commerciaux. Ces flux sont plutôt tournés vers les services du soir, en  fin de semaine et particulièrement le week-end. Bien distinguer les hypermarchés  des commerces textiles ou des commerces liés a l’habitat. Le captage des différentes clientèles n’est pas le même.

Loisirs : Le cinéma, le théâtre, un musée, une discothèque ou un bowling n’influent  pas de la même manière la fréquentation de tel ou tel type de restaurant. Chaque loisir correspond presque à une formule de restauration. Le bowling et la discothèque sont plus tournés vers la VAC. Le théâtre, ou l’opéra tournés vers le  SAT. Reste le cinéma qui est tourné vers l’un ou l’autre selon le film projeté et le ticket moyen du concept concerné.

Tourisme : les flux touristiques sont toujours intéressants pour la restauration, cela dit il faut savoir être objectif dans leur  impact. En effet la majorité des  touristes n’ont pas toujours comme préoccupation première de manger et encore moins de passer 2 heures à table. Et puis, si la tradition française est très recherchée, elle ne l’est pas par toutes les nationalités de la même manière

Hôtel :La clientèle hébergée dine en dehors de l’hôtel dans 70% des cas. Cette cible est particulièrement intéressante à quantifier et à attirer les soirs semaine. Elle est captable même si l’hôtel possède son propre restaurant.

Bien connaître sa zone de chalandise

franchise restaurationBien entendu ces 7 strates de clientèle influent tantôt les services du midi tantôt ceux du soir et parfois les 2. Sans compter le week-end qui a ses comportements et ses cibles particulières (familles, amis…) Il est important d’analyser chaque service de la semaine en détail face aux strates de clientèle qui leur correspondent. Par exemple pour un restaurant ouvert 7 jours sur 7, il y aura 5 services nécessité (midi semaine dans un cadre actif) et 9 services festifs (soir semaine et week end)
Ensuite il faut confronter cette demande à l’offre existante dans la zone de chalandise délimitée. Quand on parle d’offre il est impératif de la quantifier et de la qualifier. Les pages jaunes ou les recherches internet sont insuffisantes. Rien ne remplacera  le terrain et seule l’observation permet de constater réellement ce qui se passe sur un emplacement.

La  confrontation de l’offre et de la demande permettra de constater si dans le segment de marché visé, la zone est saturée, porteuse ou équilibrée. Et enfin savoir prendre parfois la sage décision ne pas implanter le restaurant sur cet emplacement tout simplement pour ne pas mettre en difficulté un franchisé qui mettra inéluctablement le réseau en difficulté. N’oublions pas que la force d'un réseau  est égale à la résistance du plus faible de ses maillons.
 

Intéressé par le secteur franchise Steakhouse ?
Vous pouvez également consulter toutes les offres Hôtellerie Restauration.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les derniers articles du secteur

  • Franchise : se lancer avec un nouveau concept
    01 juin 2012
    Il ne suffit pas seulement d’avoir une bonne idée pour réussir la création d’un réseau de franchise . Ainsi, pour pouvoir être reproduit, un concept doit être pleinement abouti et doit avoir été testé ...
  • Une journée avec…Mina Zanat
    01 juin 2012
    Ex banquière, Mina Zanat est devenue la première franchisée du réseau spécialiste de la garde d’enfants à domicile Family Sphere en 2007. Après s’être installée à Levallois-Perret, elle a ouvert une nouvelle ...
  • Franchise funéraire : le low cost gagne du terrain
    26 mai 2012
    Le marché du funéraire devrait progresser durant les deux prochaines années. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le cabinet Xerfi. Assez peu représenté en franchise, ce secteur gagne pourtant à ...
  • Reprendre une franchise, une solution plus sûre mais plus onéreuse
    26 mai 2012
    Moins risquée mais plus coûteuse qu’une création pure, la reprise d’une franchise s’avère intéressante pour les candidats qui souhaitent commencer rapidement leur activité. Chaque année, environ 60 000 ...
  • Bonne année 2011 pour le Commerce Associé
    22 mai 2012
    La Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA) vient de dévoiler ses chiffres pour l’année 2011. Les 80 groupements (pour 142 enseignes) du Commerce Associé ont réalisé à la fin de l’année 2011 ...
rejoignez ces réseaux en croissance
Restauration cuisine traditionnelle et maison
La Côte & l'Arête

Restauration cuisine traditionnelle et maison

Apport 250 000 €

Restaurant diner américain
Memphis (Coffee)

Restaurant diner américain

Apport 150 000 €

Restauration aux saveurs et aux couleurs du Mexique.
Zócalo

Restauration aux saveurs et aux couleurs du Mexique.

Apport 45 000 €

Leader mondial de l'immobilier de Luxe et de Prestige
Coldwell Banker® Europa Realty

Leader mondial de l'immobilier de Luxe et de Prestige

Apport 100 000 €

AvivA Cuisines

Apport 50 000 €