Franchise – Le statut de chômeur est-il un handicap ?

Chômage et franchise : un encouragement concret de l’Etat

C’est une étape souvent dédiée à la réflexion et à l’auto-inspection. Etre au chômage permet à la personne concernée de considérer de nouvelles perspectives professionnelles (voire personnelles) ; changement de carrière, devenir auto-entrepreneur, intégrer une formation spécifique…
Intégrer une franchise quand on est au chomage demeure l’une des perspectives les plus envisagées, en raison essentiellement du peu de risques qu’elle implique, mais aussi des aides que l'État continue à fournir aux chômeurs intéressés.

chômeur et franchise : une question d’allocations chomage

Conformément à la réglementation du Pôle Emploi, la phase de recherche de franchise rentre dans le cadre de la recherche d’emploi. Ce qui signifie qu’une personne en chômage à la recherche d’une franchise à intégrer, ne subira pas une cessation des versements de ses allocations chômage.

Notez, dans ce contexte, que l’Etat veille à encourager tous les candidats intéressés par l’intégration d’un réseau de franchise, mettant en place des réglementations spécifiques qui encadrent le versement des allocations au cas par cas.

Apport du chomeur et maintien de l'allocation :

Si la personne concernée n’a pas d’apport personnel, elle a la possibilité de s’acquitter de 50 % des droits d’entrée en franchise. Si elle possède déjà un apport personnel, le versement de l’allocation sera également maintenu pendant 1 année.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote