Interview franchise Courtepaille

« Courtepaille a su faire évoluer son offre pour répondre aux tendances du marché »

David Grobelny, Chargé Expansion Franchise chez Courtepaille
le | Franchise restauration

Riche de 300 restaurants en France, le réseau Courtepaille souhaite poursuivre son développement en franchise en proposant plusieurs déclinaisons de son concept originel aux futurs franchisés ou à ceux déjà installés. Le point avec David Grobelny, Chargé Expansion Franchise chez Courtepaille.

: Quel bilan dresse le réseau Courtepaille de l’année 2017 ?

David GrobelnyDavid Grobelny : Durant l’année 2017, nous avons observé une belle performance de nos partenaires franchisés, qui obtiennent de meilleurs résultats que ceux enregistrés dans nos succursales. Nos franchisés sont des entrepreneurs indépendants très impliqués dans leur point de vente et ils bénéficient par ailleurs d’emplacements qui sont moins soumis à une concurrence frontale. 

Où en est le développement de Courtepaille à ce jour et quelles sont vos ambitions ?

Le réseau Courtepaille représente 300 restaurants en France, dont 200 succursales et une centaine de franchises. L’année passée, nous avons réalisé 13 ouvertures en franchise. Cette année, nous prévoyons l’ouverture de 12 nouveaux restaurants, dont 11 franchises. Le 30 janvier prochain, nous inaugurerons un restaurant en propre à Rambouillet, dans les Yvelines.

L’enjeu pour notre enseigne, c’est de poursuivre notre développement en franchise et de travailler notre modèle économique pour que nos franchisés restent pérennes. Un de nos objectifs est également de bien travailler notre base de données clientèle. Le réseau compte 1 million de clients fidèles et notre stratégie se tourne également vers le digital afin d’arriver à mieux connaître et à mieux répondre aux attentes de nos consommateurs pour leur proposer des offres spécifiques. 

A quel horizon estimez-vous que votre maillage sera complet ?

Nous avons déjà un maillage assez cohérent au sein de l’Hexagone mais il reste quelques grosses agglomérations où nous ne sommes pas encore présents et certaines villes où nous pourrions aisément densifier notre présence. Notre idée actuellement c’est de basculer certains de nos magasins détenus en propre en franchise. Nous allons également poursuivre notre développement par la création de nouveaux restaurants franchisés. Notre but est aussi de favoriser la multi-franchise qui est déjà particulièrement bien développée au sein du réseau.

Quel est le profil de vos franchisés ?

Au sein du réseau, nous retrouvons des franchisés hôteliers puisque Courtepaille a fait partie un moment de la branche restauration du groupe Accor. Ils représentent environ 2/5ème du réseau. Ensuite, nous comptons des franchisés positionnés sur les réseaux concédés (aéroport, gare, autoroute, parc des expositions…). Ces derniers représentent environ 1/5ème du parc. Enfin, nous accueillons des franchisés indépendants dont les ¾ sont multi franchisés de notre enseigne. 

Quelles sont selon vous les forces du réseau Courtepaille plus de 50 ans après sa création ?

Courtepaille, fort d’avoir travaillé en parallèle avec le secteur de l’hôtellerie ou sur des réseaux concédés, est une marque qui a su faire évoluer son concept pour coller aux tendances du marché. Nos lieux d’implantation se sont diversifiés avec un but : aller chercher des marchés où nous n’étions pas encore présents et où nos concurrents sont plus faiblement représentés. Dans le même temps, nous avons travaillé une offre qui correspond aux attentes de la clientèle de ces lieux.

Courtepaille a donc réussi à décliner son concept originel pour proposer à ses franchisés une offre adaptée aux différents marchés . La grillade demeure le point central du concept mais nous sommes capables de proposer différentes cartes pour que le franchisé puisse répondre au mieux à sa clientèle et puisse corréler son modèle économique en fonction du potentiel de sa zone.  

Par exemple, nous avons développé spécifiquement pour les marchés captifs une formule baptisée Le Comptoir Courtepaille qui permet d’offrir une gamme réduite. Le Comptoir Courtepaille répond ainsi aux exigences de rapidité de service et de rentabilité de nos partenaires.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 2 votants

Vous souhaitez devenir franchisé Courtepaille ?

Franchise Courtepaille
Courtepaille

Grillade et restauration de qualité

Apport 200 000 €

Pour devenir franchisé Courtepaille il faut un apport personnel de 200 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise restaurant et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités

  • 13 septembre 2018
    Rejoindre la franchise Courtepaille Chaque année, le réseau de restauration Courtepaille ouvre entre 12 et 15 nouveaux restaurants. Fort de plus de 55 ans de savoir-faire, l'enseigne se développe en franchise depuis 35 ans en conservant ...
  • 13 avril 2018
    Courtepaille nomme son nouveau président Raphaël Miolane (en photo ci-contre), 41 ans, prend la Présidence du réseau de restauration Courtepaille. Ses missions : piloter la reconquête commerciale de l’enseigne emblématique de la restauration ...
  • 26 janvier 2018
    Courtepaille a ouvert son 300ème restaurant à Rambouillet C'est à Rambouillet, dans les Yvelines, que l'enseigne de restauration Courtepaille a ouvert, le 15 janvier dernier, son 300ème restaurant. Cette unité en propre, qui est implantée sur la récente extension ...
  • 14 septembre 2017
    La franchise Courtepaille fait évoluer sa carte Voulant poursuivre son développement, l'enseigne Courtepaille mise surtout sur sa carte qu'elle vient de renouveler afin de séduire toujours plus de clients. Le lancement a été officialisé sur l'ensemble ...
  • 13 septembre 2017
    Courtepaille veut accentuer son développement en franchise Le réseau Courtepaille comptabilise actuellement un total de 292 restaurants dont 97 en franchise. Il annonce vouloir renforcer son développement en franchise. En effet, 14 nouveaux restaurants ont été ...