Interview franchise KFC (Kentucky Fried Chicken)

Rencontre avec Gilles Boehringer, Vice-Président Développement & Franchise KFC

Gilles Boehringer - le

Aujourd’hui à la tête de plus de 17 000 restaurants implantés dans 109 pays (dont 80% sont exploités en franchise), KFC est une filiale du groupe américain Yum Brands ! (Pizza Hut, Taco Bell), qui se présente comme le leader mondial de la restauration thématique, avec 38 000 établissements en activité. Aujourd’hui, l’Hexagone fait partie de ses priorités stratégiques d’implantation. Avec 132 restaurants, KFC France est un des acteurs qui compte en franchise dans le secteur de la restauration rapide. Pour en savoir plus sur les projets, nous sommes allés rencontrer Gilles Boehringer,Vice-Président Développement & Franchise de KFC.

: Gilles Boehringer bonjour, quel bilan tirez-vous des premiers mois de l’année 2011. Avec combien d’unités comptez-vous terminer cet exercice en France ?

Gilles BoehringerGilles Boehringer : Aujourd’hui KFC compte 132 restaurants dans l’Hexagone. Nous devrions terminer l’année 2011, avec un parc de 135 restaurants.
Nous avons réalisé 17 ouvertures en 2011. Pour 2012, nous tablons sur un rythme d’ouvertures identique avant d’accélérer en 2013. A noter qu’avec 135 restaurants, KFC est sera présent dans les plus grandes agglomérations françaises, avec des ventes qui sont également en progression.
Nous testons également de nouveaux formats de restaurants. Nous continuons ainsi à étendre notre nouveau système opérationnel avec un second test en restaurant, à Bayonne, ouvert en septembre dernier. Grâce à ce nouveau mode opératoire qui a déjà fait ses preuves à Villetaneuse (Ile-de-France) depuis novembre 2010, KFC vise à améliorer l’expérience client, et particulièrement l’accueil ainsi que la rapidité de service pour une satisfaction client accrue.

En se projetant un peu, à combien estimez-vous le potentiel de KFC en France ? Quelle devrait être la répartition entre les franchises et les succursales à terme ?

Le groupe Yum Brands ! a annoncé son ambition de doubler la taille de son parc en France. Ce plan de marche vise ainsi à atteindre les 260 établissements en 5 ans, KFC France est très bien structuré pour mener à bien cette expansion.
Un des faits marquants de l’année 2011 a été le recrutement de 12 nouveaux partenaires franchisés en France, qui ont réalisé des ouvertures ou repris des restaurants existants. La franchise fait vraiment partie de notre axe prioritaire de développement. Sur les 132 restaurants actuels, 55 sont gérés en franchise (par 27 partenaires franchisés).
Proposer la location gérance de restaurants existants à de nouveaux partenaires franchisés le cas échéant à des franchisés fait également partie de notre stratégie Nous avons un rythme d’expansion qui ne cesse de s’accélérer. Et comme bon nombre de franchiseurs, il est toujours difficile de trouver le candidat à la franchise et l’emplacement au même moment. Nous procédons ainsi à des investissements en direct, quitte à refranchiser ces unités dans un second temps. Notre ambition est de conserver un parc de 80 à 90 restaurants exploités en succursales, répartis dans les plus grandes agglomérations françaises (comme Paris, Lille, Lyon, Marseille).

Aujourd’hui donnez-vous la priorité à la franchise pure ou à la location gérance ? Quel est le niveau d’apport personnel à prévoir dans le deuxième cas ?

Le groupe Yum Brands ! est à ce jour présent dans 110 pays. Il n’exploite des succursales que dans une dizaine d’entre eux, comme c’est le cas en France. Dans l’ADN du groupe Yum, on trouve la restauration bien sur mais aussi la franchise. 80% des restaurants du groupe dans le monde sont exploités en franchise.
A terme, 70% du parc français de KFC sera également exploité en franchise. C’est le modèle de la location gérance qui sera le plus utilisé en France. Et ce pour deux raisons principales. Cela s’explique notamment par la difficulté à trouver les bons emplacements. Le nombre d’opérateurs franchise disposant des capacités financières est également insuffisant pour pourvoir à nos besoins. Le recours à la location gérance est un excellent moyen pour les candidats. Grâce à cette formule, les créateurs disposant de 200 000 euros de fonds propres peuvent rejoindre notre réseau..
En parallèle, nous avons également mis en place un programme spécifique pour une pépinière interne de collaborateurs désirant mener à bien leur projet entrepreneurial dans le cadre de la location gérance. A ce jour, 4 franchisés du réseau sont issus de cette pépinière interne.

S’il existe, quel est le profil type du candidat à la franchise Kfc ? Quelles aptitudes professionnelles ou personnelles vous semblent incontournables pour réussir chez KFC ?

Chez KFC, nous offrons de réelles perspectives aux franchisés de pouvoir s’implanter en région. Nous n’avons que 132 restaurants. Il y a donc beaucoup à faire, à la différence d’autres réseaux (spécialistes du hamburger notamment), dont le développement est plus mature.
Aujourd’hui, la majorité de nos franchisés sont déjà multi-sites. Dans tous les cas, ils doivent être aptes à gérer 50 à 80 salariés (par établissement) et plusieurs millions de chiffres d’affaires. Le franchisé doit aussi être capable de recruter, former et développer des équipes de managers. A ce titre, avoir une première expérience réussie en management d’équipe conséquente est un des éléments qui pèse dans la balance. Avoir une très forte sensibilité au contact clients est également impératif sans oublier le partage des valeurs fortes de notre entreprise comme le travail en équipe, la reconnaissance, le partage, la confiance dans ses collaborateurs..
Les franchisés KFC sont actuellement des personnes qui ont entre 35 et 50ans et qui viennent nous rejoindre pour une durée de 20 ans. C’est donc bien un engagement à long terme entre les deux parties.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Burger : ces enseignes tendances recrutent

Franchise 231 East Street
231 East Street

Gourmet Burger, l'art du burger de qualité

Apport 100 000 €

Franchise Bioburger
Bioburger

Restauration rapide certifiée 100% bio

Apport 170 000 €

Franchise KFC (Kentucky Fried Chicken)

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Intéressé par le secteur franchise burger ?
Pour créer une franchise KFC (Kentucky Fried Chicken) il faut un apport personnel de 200 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise en restauration rapide et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise PICONI
PICONI

Apport 50 000 €

Franchise Bioburger
Bioburger

Apport 170 000 €

Franchise La Boîte à Pizza
La Boîte à Pizza

Apport 60 000 €

Franchise TUTTI PIZZA
TUTTI PIZZA

Apport 40 000 €

Franchise King Marcel
King Marcel

Apport 180 000 €

Franchise Pizza Hut
Pizza Hut

Apport 80 000 €

Franchise Nachos
Nachos

Apport 90 000 €

Franchise Phood
Phood

Apport 70 000 €

Franchise Mythic Burger
Mythic Burger

Apport 80 000 €

Franchise Tacos Avenue
Tacos Avenue

Apport 70 000 €

Franchise Pizza Bonici
Pizza Bonici

Apport 15 000 €

Franchise PITAYA
PITAYA

Apport 100 000 €

Franchise BCHEF
BCHEF

Apport 60 000 €

Franchise Brioche Dorée
Brioche Dorée

Apport 100 000 €

Franchise PITA PIT
PITA PIT

Apport 70 000 €

Franchise Diners Burger
Diners Burger

Apport 60 000 €

Franchise PIZZA COSY
PIZZA COSY

Apport 40 000 €

Franchise Francesca
Francesca

Apport 60 000 €

Franchise 231 East Street
231 East Street

Apport 100 000 €

Franchise Basilic & Co
Basilic & Co

Apport 30 000 €

Franchise Fresh Burritos
Fresh Burritos

Apport 40 000 €

Franchise Tout et Bon
Tout et Bon

Apport 40 000 €

Franchise Domino's Pizza
Domino's Pizza

Apport 80 000 €

Franchise Copper Branch
Copper Branch

Apport 120 000 €

Franchise Dubble
Dubble

Apport 40 000 €