Interview franchise ChronoMicro

Interview de Bernard Dumont, Franchisé ChronoMicro à Lyon

Bernard Dumont - le


: Comment votre entrée dans le réseau ChronoMicro s’est inscrite dans votre parcours professionnel ?

Bernard Dumont : Après des études scientifiques et de gestion (licence de mathématiques, maitrise MIAGE et Executive MBA HEC), j’ai démarré ma carrière comme Ingénieur technico-commercial chez IBM, suivi d’un parcours professionnel dans différents postes de management et de direction de filiales dans des groupes comme HP, SOPRA ou France Télécom sur les marché de l’informatique des télécommunications et de la monétique. J’étais directeur général de l’activité monétique du groupe Thalès sur Paris lorsque j’ai décidé de reprendre ou créer ma propre entreprise.
Lyonnais, je désirais revenir sur Lyon, où j’avais ma famille, et mon souhait était de pouvoir rapidement démarrer une nouvelle activité. Un démarrage rapide impliquait le choix d’un marché je connaissais bien et l’appui d’un réseau existant, d’où l’idée de rejoindre un réseau de Franchisés.

Pourquoi avoir choisi précisément ChronoMicro ?

Par l’intermédiaire de l’Observatoire de la Franchise, j’ai pris contact avec différents Franchiseurs dans le domaine de l’informatique. Pour la majorité d’entre eux, le contact s’est limité à un entretien téléphonique. Pour ChronoMicro, l’échange téléphonique s’est rapidement doublé d’une rencontre. J’ai apprécié le sérieux des questions posées et leur réactivité. De plus, j’ai senti chez Stéphanie et Stéphane Thabart la volonté et la détermination de ne pas se tromper dans le choix du Franchisé avec un discours simple et direct s’appuyant sur un concept aussi bien pensé que structuré.
Avec le recul, cette enseigne laisse véritablement le Franchisé installer son projet en l’assistant selon sa demande, en jouant un réel rôle de conseil.
Par ailleurs, avant de prendre la décision de rejoindre ce réseau, j’ai rencontré le directeur technique de la Franchise qui m’a aussi séduit par son niveau de compétence et sa qualité relationnelle.

Quel est votre bilan après plusieurs mois d’installation ?

Nous avons ouvert fin mars 2007. Je crois que l’emplacement de la boutique-atelier sur Lyon a été particulièrement bien choisi en termes de visibilité, car nous avons eu de nombreux clients dès l’ouverture ! Depuis le nombre et le prix moyen des interventions augmentent régulièrement, tout comme le chiffre d’affaires et la marge dégagée. Les commerces environnants et les TPE se sont rapidement adressés à nous grâce à la visibilité de notre boutique-atelier. Notre axe de développement concerne désormais les PME, avec contrat d’assistance et de maintenance. J’ai aujourd’hui embauché deux techniciens et un ingénieur système, et je compte atteindre mon point mort début 2008.
Dans ce métier, à mon sens, deux points-clés sont incontournables pour bien démarrer : le choix de l’emplacement pour la visibilité – un point sur lequel avait insisté le fondateur de ChronoMicro… qui s’est déplacé sur Lyon pour reconnaître les sites potentiels avant même que je me sois engagé par la signature de notre contrat de franchise. Et, pour l’activité « terrain », le premier technicien embauché, qui doit allier compétence technique et sens relationnel pour savoir écouter les besoins des clients.
En conclusion, les deux ou trois premiers mois sont nécessaires pour réellement trouver ses marques dans le cadre du concept développé par le Franchiseur et l’adapter au marché local. Mais ces deux ou trois premiers mois permettent très certainement de gagner six mois à un an pour atteindre le point d’équilibre de l’entreprise par rapport à une création isolée.




Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Elue meilleure enseigne de papeterie en 2021 !*

Apport 50 000 €

Franchise Calipage
Calipage

Distribution fournitures de bureau et papeterie

Apport 50 000 €

Pour créer une franchise ChronoMicro il faut un apport personnel de 35 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise informatique
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise informatique

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Apport 50 000 €

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Apport 70 000 €

Franchise Calipage
Calipage

Apport 50 000 €

Franchise iOBURO
iOBURO

Apport 60 000 €

Franchise Pil'Vite
Pil'Vite

Apport 25 000 €

Franchise Hyperburo
Hyperburo

Apport 50 000 €