Interview franchise IDP L'Immo du Particulier

Interview Christian Chosson, responsable développement L’Immo du Particulier

Christian Chosson - le

: Quelle est votre analyse du marché de l’immobilier au regard de la franchise ?

Christian Chosson : La crise immobilière qui frappe de plein fouet les agences immobilières a forcément des conséquences sur le développement de la franchise immobilière. Ainsi pour le premier semestre 2008, le nombre d’agences immobilières qui ont défailli a augmenté de 49% par rapport à la même période de 2007, soit 382 agences. Il est vrai que sur ces dernières années, ce secteur de la franchise immobilière a attiré beaucoup trop de candidats crédules qui ne vérifiaient pas suffisamment les affirmations péremptoires de certains réseaux, et non des moindres. En plus, la part de marché des transactions qui échappent aux agences immobilières continue de se situer aux environs de 50 %. D’ailleurs un récent sondage initié par un grand réseau de franchise immobilière a confirmé que 66 % des français ont une mauvaise image des agents immobiliers, alors que paradoxalement 95 % de ces mêmes français sont demandeurs de conseils. Ces faits nous démontrent que nous sommes à un tournant dans notre profession et que les agents immobiliers sont condamnés à changer. Ce changement qui est désormais vital pour eux correspond exactement à notre concept qui révolutionne depuis 2 ans le métier d’agent immobilier.

Pourquoi le concept Immo Du Particulier est-il si particulièrement bien adapté au contexte actuel ?

Le concept Immo Du Particulier correspond tout simplement à l’agence immobilière tant désirée par les consommateurs. Nos Espaces Conseils, situés au cœur de ville et fonctionnant en portes ouvertes, répondent à cette forte demande de conseils. Les particuliers ont ainsi à leur disposition toute une série d’informations et de services spécifiques pour les aider à opérer les meilleurs choix. Bien entendu ce professionnalisme nous permet de gagner très rapidement la confiance des consommateurs qui nous demandent de ce fait très naturellement de les accompagner dans leurs démarches.
Notre cible est clairement la clientèle qui ne veut pas travailler avec les agences immobilières traditionnelles mais également de plus en plus la clientèle de ces agences qui apprécie très rapidement nos services spécifiques. A travers notre carte de « services », nous désirons accompagner le client, en être le conseiller et le médiateur pour leur négociation, et non plus être considéré comme un simple guide touristique ou même un « simple chauffeur » pour visiter les biens immobiliers, comme trop souvent est ressenti le métier d’agent immobilier.

Votre concept, reste-t-il intéressant malgré les difficultés du marché immobilier ?

Oui, en bien des points.
En premier lieu, notre système de redevance est uniquement lié au chiffre d’affaires du franchisé. Ce système tout à l’avantage des franchisés est d’autant plus crucial au vu du ralentissement depuis quelques mois. Ainsi c’est la base d’une relation saine : le franchiseur ne gagne de l’argent que si le franchisé en gagne.
Ensuite, notre concept met en œuvre de petites structures souples, ce qui implique un « point mort » bas, donc plus facilement atteint et qui permet d’être serein malgré les cycles. Ainsi seules 1 à 2 personnes employées sont nécessaires dans un Espace Conseils pour accompagner le franchisé dans sa réussite.
D’ailleurs la meilleure démonstration de la bonne santé de nos franchisés est l’ouverture actuelle pour plusieurs d’entre eux d’un deuxième Espace Conseils, alors que certains n’ont pas encore un an d’existence. Cette performance atypique est d’autant plus notable au vu du contexte.
Il est bon de rappeler que tous ces éléments plus que positifs sont basés sur notre méthode de recrutement de franchisés très sélective. Ainsi la plupart des nouveaux entrants dans notre réseau ne viennent pas du secteur de l’immobilier. Ce qui leur permet de ne pas avoir pris les « mauvaises habitudes » du métier d’agent immobilier. Mais il faut reconnaître que depuis quelques mois, notre réussite attirant l’intérêt de nombreux agents immobiliers bien décidés à nous rejoindre, nous ont amenés à sélectionner la candidature de certains d’entre eux, car ils souhaitaient poursuivre leur activité en utilisant nos valeurs et notre éthique.

Avez-vous développé de nouveaux services depuis un an ?

Notre pack de services s’est particulièrement enrichi : assistance juridique gratuite, des garanties diverses et variées allant d’une garantie bonne fin de transactions allant jusqu’à garantie revente au cours des 2 premières années, ingénierie financière, participation au développement durable… Avec certains de nos franchisés implantés, nous développons même des services plus évolués, comme par exemple l’aide à la création d’une SCI ou l’analyse des problématiques d’indivision et de démembrements.
Nous avons également intégré un Webmaster, et notre site qui a déjà enregistré de profonds enrichissements, avec par exemple un Intranet permettant le partage de savoir-faire entre franchisés, va dans les prochaines semaines avoir une visibilité démultiplié digne des plus grands portails immobiliers.

Quelles sont les perspectives de développement pour votre réseau sur l’année à venir ?

Notre jeune réseau compte déjà 20 Espace Conseils ouverts. Sept sont en cours d’ouverture, d’ici la fin de l’année : Paris (12ème arrondissement), Lyon Rive Gauche (69), Bourgoin-Jallieu (38), Nîmes (30), Reims (51), St Genies-de-Malgoires (30) et Aigues-Mortes (34). Au cours de la prochaine année, nous souhaitons intégrer 10 à 15 nouveaux franchisés. D’ici 5 à 7 ans, nous avons comme objectif de compter 120 à 150 franchisés, et de continuer surtout à favoriser leur développement en multi franchise. Notre succès repose uniquement sur la réussite de chacun de nos franchisés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Abithea
Abithea

Réseau de franchise immobilière - Courtier en crédit et assurance

Apport 50 000 €

Franchise Guy Hoquet l'Immobilier
Guy Hoquet l'Immobilier

Franchiseur d'Agences Immobilières

Apport 50 000 €

Pour ouvrir une franchise IDP L'Immo du Particulier il faut un apport personnel de 30 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise agence immobiliere
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise agence immobiliere

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise La Résidence
La Résidence

Apport 20 000 €

Franchise HOME HUNTERS
HOME HUNTERS

Apport 20 000 €

Franchise NESTENN
NESTENN

Apport 50 000 €

Franchise GROUPIMMO
GROUPIMMO

Apport 25 000 €

Franchise 123 webimmo.com
123 webimmo.com

Apport 25 000 €

Arthurimmo.com
Arthurimmo.com

Apport 10 000 €

Franchise Guy Hoquet l'Immobilier
Guy Hoquet l'Immobilier

Apport 50 000 €

Franchise CENTURY 21
CENTURY 21

Apport 50 000 €

Franchise myCezâme
myCezâme

Apport 50 000 €

Franchise ERA IMMOBILIER
ERA IMMOBILIER

Apport 40 000 €

Franchise L'ADRESSE
L'ADRESSE

Apport 50 000 €

Franchise Côté Particuliers
Côté Particuliers

Apport 20 000 €

Franchise Orpi
Orpi

Apport 50 000 €

Franchise Agence Principale
Agence Principale

Apport 50 000 €

Franchise Abithea
Abithea

Apport 50 000 €

Franchise Espaces Atypiques
Espaces Atypiques

Apport 50 000 €

Franchise Laforêt France
Laforêt France

Apport 50 000 €

Franchise CityLife Immobilier
CityLife Immobilier

Apport 40 000 €