Interview franchise Informatique minute

Interview de Bruno Lecordier

Bruno Lecordier - le

Bruno Lecordier nous parle du positionnement de son enseigne par rapport à la concurrence, du bilan de l'année écoulé et de ses projets de développements.

: Comment se positionne votre enseigne par rapport à la concurrence ?

Bruno Lecordier : Informatique Minute est un concept de franchise nationale qui permet, au particulier comme à l’entreprise, de bénéficier de l’appui d’un réseau de professionnels de services informatiques. Notre particularité est de déplacer l’entreprise chez le client pour effectuer les dépannages informatiques. En effet, nos intervenants utilisent un véhicule entièrement équipé, notamment de bancs d’essai. Ce matériel, associé à notre expertise, permet d’apporter les solutions informatiques même aux problèmes les plus lourds à résoudre. Cela est également rassurant pour le client, tant au niveau de la confidentialité des données que de la certitude de savoir quand il reverra sa machine, puisqu’il ne l’aura pas quitté des yeux durant toute l’intervention !

Quel est le profil du candidat à la franchise Informatique Minute ?

Le profil idéal est un commercial dans le domaine de l’informatique. La fibre commerciale est plus importante que la fibre technique, mais elle doit avoir déjà été exercée dans le contexte de l’informatique. S’il n’est pas fondamental posséder une maîtrise des systèmes informatiques, une connaissance approfondie en informatique demeure requise.
Le futur franchisé doit savoir s’entourer. S’il est un technicien né, il choisira un commercial. S’il est un commercial né, il sera accompagné d’un technicien. Les deux profils sont complémentaires et sont requis au démarrage d’une activité pour notre réseau.

Quels sont les points forts de votre réseau ?

En tant que fondateur de la franchise Informatique Minute, j’ai expérimenté moi-même ce concept durant plus de vingt ans sur toutes les routes de France. Ma mission consistait à intervenir auprès des greffes des tribunaux. J’étais seul face à des clients extrêmement exigeants en raison de la nature de leur profession, et la nécessité d’embarquer dans un véhicule le matériel nécessaire pour parer à tout type de problème s’est imposée comme une évidence. Les véhicules de l’enseigne Informatique Minute sont ainsi équipés de bancs d’essai, de périphériques, de pièces de rechange…
Nous transmettons donc une réelle expertise des processus techniques et commerciaux, un concept et un savoir-faire longuement éprouvé. Ainsi, lorsque nos franchisés sont sur le terrain, ils s’appuient en permanence sur une vraie hot-line, constituée de techniciens aguerris. Ces échanges avec notre centre de ressources sont indispensables, car la technologie informatique est tellement vaste que tout diagnostic et réparation ne peuvent s’effectuer sans ce soutien fondamental. Cela permet en outre au technicien de se concentrer sur la serviabilité avec les clients, qui est aussi la marque de notre enseigne.

Où en êtes-vous du développement de votre enseigne ?

Avec 95 prestataires et 24 franchises, le réseau Informatique Minute possède une dimension nationale par son maillage, couvrant plus de 26 000 communes et 44 millions d’habitants. Il peut désormais faire bénéficier de ses services les grandes entreprises et leurs comités d’entreprise.
D’autre part, pour répondre aux exigences de la loi Borloo, à la demande croissante du Chèque Emploi Service Universel, ainsi qu’au développement de l’Internet accompagné, nous avons crée Informatique Minute@domicile, une entité spécifiquement dédiée aux particuliers.
Enfin, en 2006, nous avons ouvert 17 franchises Informatique Minute : Aubagne (13), Dijon et Quetigny (21), Besançon (25), Pessac (33), Montfort-sur-Meu (35), Bougé-Chambalud (38), Lons-le-Saunier (39), Fontoy (57), Nevers (58), Mulhouse (68), Lyon Saint-Priest (69), Autun et Mâcon (71), Belfort (90), Courson-Monloup (91) et Nanterre (92).

Quels sont vos objectifs de développement pour l’année 2007 ?

Nous visons l’ouverture de 40 franchises supplémentaires dans tout le pays, peut-être plus particulièrement en proche banlieue parisienne, en Bretagne et le Nord, sans distinction particulière sur la taille des villes. A terme, d’ici trois ans, nous désirons avoir créé 120 franchises en France.

Un mot de conclusion ?

Nous travaillons très activement, et d’une manière concrète, au développement de la notoriété de l’enseigne Informatique Minute. C’est d’ailleurs le vrai rôle d’un franchiseur : porter la marque à la connaissance du public concerné.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

6 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4.5/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Hyperburo
Hyperburo

Vente multicanal de fournitures et mobilier de bureau

Apport 50 000 €

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Spécialisé dans la papeterie, matériel informatique, fournitures et mobiliers de bureau.

Apport 70 000 €

Pour créer une franchise Informatique minute il faut un apport personnel de 60 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise informatique
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise informatique

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Apport 50 000 €

Franchise Hyperburo
Hyperburo

Apport 50 000 €

Franchise iOBURO
iOBURO

Apport 60 000 €

Franchise Calipage
Calipage

Apport 50 000 €

Franchise Pil'Vite
Pil'Vite

Apport 25 000 €

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Apport 70 000 €