Interview franchise PITAYA

« Notre ambition est d’ouvrir 15 à 20 restaurants franchisés par an»

Régis Halbert, Directeur général adjoiint - le

Pour sa première année de lancement en franchise, le réseau Pitaya a réussi sur tous les tableaux. Lauréat des Révélations de la franchise en mars dernier, le spécialiste de la cuisine thaï clôturera l’exercice 2016, avec un parc de 11 restaurants. Confiant pour l’année à venir, ses dirigeants visent une accélération du déploiement à l’échelle nationale et partent à la conquête de l’international dès 2017.

: L’année 2016 se termine dans quelques jours. Quel bilan tirez-vous de ce premier exercice en tant que franchiseur ?

Régis Halbert : Etre lauréat des Révélations de la franchise début 2016 nous a permis de gagner en notoriété et de bénéficier d’un coup de projecteur formidable aux yeux des candidats à la franchise. L’obtention de ce prix a coïncidé avec notre première participation au salon Franchise Expo Paris. Ces éléments ont provoqué un fort engouement pour Pitaya, soit plus de plus de 1200 demandes de candidats à la franchise depuis le 1er janvier 2016. Bien entendu, toutes ces candidatures ne sont pas recevables. Cependant, près d’une cinquantaine d’entre elles ont retenu notre attention et des projets sont en cours avec certains de ces candidats.

Précisons également que Pitaya est devenu membre de la Fédération française de la franchise (FFF) en septembre dernier, ce qui apporte encore un peu plus de crédibilité à notre jeune enseigne.

Parmi tous ces candidats à la franchise, un profil particulier se dégage-t-il ?. Avez-vous défini un profil type que vous souhaitez privilégier dans vos recrutements futurs ?

Trois grandes typologies de profils se dégagent depuis notre lancement en franchise. On trouve tout d’abord des personnes en reconversion, à la recherche d’opportunités dans le secteur de la restauration rapide. Nous sommes également contactés par des franchisés, -en fin de contrat – qui veulent transformer leurs unités existantes en Pitaya. Dernier profil rencontré : les candidats investisseurs qui souhaitent ouvrir plusieurs unités Pitaya sur une zone de chalandise bien définie. Il faut noter que nous avons très peu de professionnels de la restauration qui s’adressent à nous.

De toute façon, notre métier est simple. Trois semaines de formation initiale sont délivrées à tous nos franchisés.

Quel est le business modèle d’un restaurant Pitaya ? Comment est traitée la livraison dans vos établissements franchisés ?

A la différence d’autres confrères de la restauration rapide, Pitaya se développe sur des petites surfaces, comprises entre 50 et 80 m². Pitaya reste un commerce de proximité, qui se déploie sur une petite zone de chalandise. Cela nous permet ainsi de couvrir rapidement une zone plus large avec plusieurs points de vente. C’est notamment le cas à Bordeaux où nous comptons déjà cinq restaurants en activité et nous prévoyons d’en ouvrir un sixième dans les prochaines semaines.

Chez Pitaya, 50 à 60% de l’activité est réalisée par la consommation sur place et 30% par la vente à emporter. La livraison n’est pas notre cœur de métier ; c’est pourquoi elle est externalisée dans nos restaurants. Nous travaillons avec Deliveroo, Foodora, et Allo Resto mais le choix final revient au franchisé.

Quelles sont les prochaines ouvertures à venir en France ? 2017 marquera-t-il le lancement de l’international ?

Nous allons terminer l’année 2016 avec près de onze restaurants en activité. Depuis le début de l’année 2016, les choses sont allées très vite, avec des ouvertures en franchise qui ont été réalisées à Tours, Levallois-Perret, Montpellier, Toulouse…Les travaux sont actuellement en cours pour des inaugurations dans les villes de Clermont-Ferrand, Nantes, Rennes, Lyon, Marseille, Bayonne et Paris.

A noter que nous avons également des dossiers bien avancés à Aix en Provence, Lille, Orléans, Brest, Reims, Strasbourg, Saint Denis de la Réunion et un deuxième projet sur Lyon et Marseille et Paris. En s’implantant dans ces villes, Pitaya va encore gagner en notoriété et en visibilité.

2017 va en effet correspondre à notre ouverture à l’international, avec des premières concrétisations en Suisse, Belgique, Espagne, Portugal et Maroc. L’export sera un nouveau relais croissance pour notre marque. Pour autant notre priorité reste le développement en France métropolitaine. Il nous reste tellement de territoires à conquérir ! 

Régis Halbert

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

5 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Vous souhaitez devenir franchisé PITAYA ?

Franchise PITAYA
PITAYA

Leader du Street Food Thaï

Apport 100 000 €

Pour devenir franchisé PITAYA il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités