Interview franchise Rivalis

Témoignage de Lionel Valdan, suite au deuxième congrès de la franchise Rivalis

Lionel Valdan - le

Quelques jours après le Congrès de Rivalis (les 19 et 20 septembre à Paris), nous avons recueilli les propos de son co-dirigeant, Lionel Valdan, et nous n'avons pas été deçus, puisque le co-dirigeant de la société de conseils aux PME d'origine alsacienne nous a livré un scoop : la naissance imminente de la Rivalis Academy !

: Quel bilan faîtes-vous de votre Congrès 2011, en termes de présence de vos conseillers ?

Lionel ValdanLionel Valdan : Il s'agissait du deuxième Congrès, qui a pris la suite de nos traditionnelles Conventions depuis 2010. Et le succès a été au rendez-vous, tant au niveau de la participation (50 % de conseillers présents au lieu de 40% l'an dernier à Strasbourg), que de qualité des échanges durant ces deux journées.

Au niveau pratique, comment se sont découpées ces deux journées ?

A la plénière de deux heures ont succédé des ateliers auxquels les conseillers pouvaient s'inscrire en fonction de leurs affinités ou de leurs lacunes, avec des thèmes comme : Comment être plus efficace sur le terrain, Comment améliorer sa communication...

Quels grands changements avez-vous annoncés ?

L'un des temps forts fut l'officialisation de la nouvelle augmentation de capital de 350.000 €, qui permettra, deux ans après notre entrée en Bourse, de renforcer notre budget communication et notre département marketing, un département dont le budget est passé de 80 à 500.000 €, avec trois embauches à la clé.

Aviez-vous prévu un moment de détente le premier soir ?

Bien entendu... nous avons organisé un grand diner de gala sur une péniche, afin de poursuivre nos conversations de la manière la plus agréable qui soit, en voguant sur la Seine...

Vous avez aussi levé le voile sur une grande innovation...

Tout à fait. Nous avons annoncé le lancement d'une Rivalis Academy pour début 2012, la référence à une célèbre émission de télé n'étant pas fortuite, puisque le principe est identique. Il s'agit de donner leur chance à des jeunes manquant de moyens financiers en leur permettant de rejoindre notre réseau sans payer de droits d'entrée : ils travailleront pendant deux ans sous la responsabilité d'un conseiller-mentor qui les formera aux arcanes du métier et s'auto-financeront grâce à leurs premiers clients. A l'issue de cette période, ils pourront se présenter avec une réelle expérience chez leur banquier, qui pourra ainsi choisir de financer leur projet de création d'entreprise en étant rassuré sur leurs capacités de réussite.
Nous avons bon espoir d'embaucher de nombreux jeunes de 25 à 35 ans grâce à ce système innovant, et de nous constituer une force de frappe commerciale dynamique tout en apportant notre pierre à la lutte contre le chômage. Rendez-vous fin 2011 pour connaître tous les détails de ce beau projet.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Etudes, conseils, services, coaching aux entreprises : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise INWIN
INWIN

Agence conseil en stratégie digitale

Apport 10 000 €

Franchise Mail Boxes Etc.
Mail Boxes Etc.

Expédition, graphisme, impression, domiciliation

Apport 40 000 €

Franchise Rivalis

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Intéressé par le secteur franchise pas cher ou faible apport ?
Pour devenir franchisé Rivalis il faut un apport personnel de 10 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise services entreprises et les franchises du secteur Services aux entreprises.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise INWIN
INWIN

Apport 10 000 €

Evoludis
Evoludis

Apport 6 000 €

Franchise Regus
Regus

Apport 200 000 €

Franchise Mail Boxes Etc.
Mail Boxes Etc.

Apport 40 000 €

Franchise EssOR des ENTREPRISES
EssOR des ENTREPRISES

Apport 5 000 €