Interview franchise Studio Comme J'aime

Un entretien avec Nicole Lebailly, franchisée Efféa

Nicole Lebailly - le

Après la vente de son entreprise, Nicole Lebailly a décidé de se lancer en franchise. Le 8 juin dernier, elle a ouvert un centre Efféa 6 cabines de 100 m² à Melun et nous livre ses premières impressions.

: Quel a été votre parcours professionnel ?

Nicole Lebailly : Avant de rejoindre le réseau Efféa, je dirigeais une entreprise familiale d’exploitation de salles de cinéma. En 2006, nous avons eu l’opportunité de vendre cette entreprise. Il a alors fallu penser à la reconversion !

Pourquoi avoir choisi de vous lancer en franchise et comment avez-vous choisi le secteur sur lequel vous exercez désormais ?

J’ai toujours été attirée par la parfumerie et le bien-être. Quand j’ai vendu mon entreprise, un ami m’a présenté une personne exerçant dans le domaine de la minceur. Si l’investisseur et le réseau ne m’ont guère séduit, cette rencontre a conforté mon choix pour le secteur de la beauté.
J’ai d’emblée pensé à la franchise car, si j’avais les compétences de gestionnaire et de management, il me manquait toutes les compétences techniques. J’avais donc besoin d’être accompagnée à ce niveau.

Parmi tous les acteurs en présence sur le marché du bien-être, quels ont été vos critères pour sélectionner votre franchiseur ?

En mars 2008, je me suis rendue au salon de la Franchise et j’ai rencontré tous les acteurs présents. La Fédération Française de la Franchise m’avait déjà communiqué la liste des franchiseurs du secteur de la beauté, dont Efféa. La rencontre avec les dirigeants de cette entreprise s’est formidablement bien passée. Je suis restée deux heures sur leur stand et un mois après, en avril, je signais mon contrat.
Il y a une franchise et une transparence au sein du réseau qui sont très appréciables. Enfin, le design et le concept boutique me plaisent beaucoup et correspondaient parfaitement à mon côté « zen ».

Quel accompagnement le franchiseur vous apporte-t-il ?

J’ai tout d’abord suivi une formation théorique et pratique. Pour cela, je suis partie un mois près de Lyon, au siège social de l’entreprise où j’ai été extrêmement bien accueillie. A 50 ans, je me suis remise en question et j’ai travaillé dur tous les soirs. La formation étant validée par un diplôme, il était important que je m’applique. J’ai beaucoup appris durant les sessions pratiques en centre et cette formation m’a permis de rencontrer toute l’équipe Efféa. A l’ouverture, une personne dédiée est venue m’épauler pendant 4 jours et demi. Ces journées ont été intenses et cette aide était réellement la bienvenue pour arriver à gérer tout ce que nous devions faire. Ensuite, Efféa propose un suivi d’une demi-journée par mois effectué par un animateur dédié. Cela nous permet de faire le point sur l’activité et de mettre en œuvre des plans d’action si besoin. Enfin, à tout moment, nous pouvons joindre le siège. Cette disponibilité est vraiment très appréciable.

Comment s’est déroulée votre installation ?

Ayant conservé tous mes contacts (banquier, assureur…), mon installation a été facilitée.
Je me suis installée à Melun, ma ville de résidence. Si je pensais dans un premier temps m’établir en centre-ville, j’ai finalement opté pour un local commercial situé dans une résidence d’habitation appartenant à ma famille. J’ai racheté ce local et nous l’avons agrandi de manière à avoir une surface commerciale de 100m².

Presque deux mois après l’ouverture de votre centre, quel est votre sentiment ?

Je suis détendue. Un mois après l’ouverture, le centre était bien installé. Nous gérons à deux l’institut et cela se passe bien même si nous avons ouvert à une période un peu délicate, juste avant les vacances. Nous sommes encore en période de rodage mais à la rentrée, nous allons accélérer les choses, en démarchant les comités d’entreprise par exemple. Mais il est important de ne pas griller les étapes et d’avancer pas à pas.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Studio Comme J'aime ?

Franchise Studio Comme J'aime
Studio Comme J'aime

Ça change ma vie !

Apport 50 000 €

Intéressé par le secteur franchise Minceur et amincissement ?
Pour devenir franchisé Studio Comme J'aime il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise diététique et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités