Dossiers de la franchise

Devenir franchisé avec moins de 50 000 euros d’apport personnel

Publié par , le

Selon une idée reçue, la franchise coûte cher. Il existe pourtant moult concepts accessibles avec moins de 50 000 euros d’apport personnel. Zoom sur quelques réussites.

Mon coursier de quartier, Hexa Service, La Maison des Travaux, O2 … Nombreuses sont les franchises qui ne nécessitent pas un gros investissement. Il en existe dans tous les secteurs d’activité. Chauffeur&Go est un concept de chauffeur sans voiture. Autrement dit, il s’agit d’effectuer le service au volant de la voiture de son client. L’entreprise, partenaire de l’Adie, a pour ambition de créer un réseau de plus d’une centaine de chauffeurs sur toute la France. La société de services à la personne O2 a quant à elle créé une micro franchise spécialisée dans le jardinage. La Maison des Travaux accompagne les particuliers pour qu’ils puissent faire réaliser leurs travaux dans les meilleures conditions. Grâce à son véhicule innovant fabriqué en France, un triporteur avec assistance électrique, le réseau Mon Coursier de Quartier propose à des entrepreneurs de se lancer autour de trois activités : le transport de personnes, la livraison de petits colis et la vente d’espaces publicitaires sur le véhicule. Toutes ces enseignes ont réussi à créer un modèle de franchise accessible au plus grand nombre.

Quels sont les secteurs accessibles avec moins de 50 000 euros

Les activités de service sont généralement celles qui s’avèrent les moins gourmandes en fonds propres. Elles ne nécessitent en effet pas ou peu de matériel coûteux et peuvent souvent s’exercer sans local. Courtage en travaux, immobilier à domicile, services à la personne… Les secteurs sont variés et chaque futur franchisé peut trouver un domaine d’activité en rapport avec ses affinités. Chez La Maison des Travaux , l’apport personnel s’élève à 10 000 euros pour un investissement global de 40 à 50 000 euros. Pour se lancer aux côtés du réseau Chauffeur&Go, les porteurs de projet doivent avoir leur permis de conduire depuis plus de cinq ans et avoir plus de 25 ans. Le coût est assez limité. « Il suffit d’avoir une tenue de travail correct, un ordinateur, un smartphone et un peu de trésorerie pour tenir la première année en attendant que le chiffre d’affaires soit suffisant. Le réseau réclame à ses partenaires un droit d’entrée de 600 euros TTC, 720 euros pour la formation initiale de trois jours. »

4 franchises à moins de 50 000 € d'apport
Franchise IWG
IWG

IWG (ex Regus) est le leader mondial et français des espaces de travail flexibles et du coworking.

Apport 200 000 €

Franchise Mail Boxes Etc.
Mail Boxes Etc.

Expédition, graphisme, impression, domiciliation

Apport 40 000 €

Franchise INWIN
INWIN

Agence conseil en stratégie digitale

Apport 10 000 €

Evoludis
Evoludis

Le sur-mesure du conseil en pilotage d'entreprise

Apport 5 000 €

Quelle est la rentabilité de ces franchises

Ce n’est pas parce que certains concepts réclament peu d’investissement qu’ils ne sont pas rentables pour les franchisés. Au contraire, ils permettent souvent de bien se rémunérer alors que les charges sont réduites au minimum. Ainsi, au bout de deux ans, les membres du réseau Chauffeur&Go peuvent espérer réaliser entre 2 000 et 3 000 euros de chiffre d’affaires mensuel. Chez O2, l’enseigne assure que, rapidement, les revenus des franchisés sont assez significatifs, surtout lorsqu’ils sont mis en rapport avec l’investissement de départ. « Mon Coursier de Quartier est une activité à forte valeur ajoutée qui permet de se rémunérer immédiatement. Nos coursiers peuvent atteindre jusqu’à 3 000 euros de revenus mensuels lorsque leur tournée est bien en place », expliquait un représentant de l’enseigne lors de la dernière édition du salon Franchise Expo Paris. Les chiffres annoncés par La Maison des Travaux sont prometteurs. Ainsi, selon Philippe Courtoy, au sein du réseau, les franchisés, dégagent après un an d’activité un revenu net mensuel compris entre 2 000 et 3 000 euros et peuvent espère voir ce montant grimper jusqu’à 4 à 5 0000 euros lorsque l’activité atteint sa vitesse de croisière. Au sein du réseau Mon Coursier de Quartier, la combinaison des trois activités permet aux entrepreneurs de de dégager un revenu supérieur au SMIC.

Comment trouver d’autres financements

Pour financer sa franchise, l’entrepreneur doit avoir un apport personnel. Ces fonds propres peuvent provenir d’une épargne personnelle, d’indemnités reçues suite à un départ volontaire ou un licenciement mais aussi de prêts sans intérêt négociés auprès de membres de sa famille ou d’amis. Il faut savoir que la plupart des banques financent les créateurs lorsqu’ils arrivent à réunir en fonds personnels 30 à 40% de l’investissement global. L’Adie aide les personnes à créer leur entreprise et donc leur propre emploi grâce au microcrédit. L’organisme contribue au financement des micro-entrepreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire, plus particulièrement les chômeurs et les allocataires des minima sociaux, à travers le microcrédit, et accompagne également les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour assurer la pérennité de leur activité.

Le coût du local

Pour limiter les coûts d’une franchise, l’idéal est de ne pas avoir besoin de local. Au sein du réseau La Maison des Travaux, les courtiers débutent leur activité à leur domicile. « Cela permet de réduire les coûts de départ. Quand ils se sont constitués un bon réseau d’artisans, ils peuvent sauter le pas et s’installer dans une boutique pour développer leur activité », indique Philippe Courtoy, Président de la Maison des Travaux. Un grand nombre d’activités de services peut d’effectuer sans local, notamment au lancement de l’entreprise.

Quelles sont les franchises à faible apport qui marchent ?

Apportant le même accompagnement à leurs franchisés que les franchises les plus onéreuses, les franchises à faible apport misent sur leur business model performant pour se développer. Et cela fonctionne. Créé en 1996 et lancé en franchise en 2012, le réseau O2 prévoit l’ouverture de plus de 80 franchises multi-spécialistes et plus de 50 micro-franchises en jardinage en 2015. Avec 6 100 emplois nets créés entre 2008 et 2013, l'enseigne est le 1er créateur d'emplois en France sur les cinq dernières années, selon une étude Xerfi publiée en juin 2014. A terme, l'ambition d’O2 est d’ouvrir 300 micro franchises solidaires en jardinage. Créée il y a huit ans, l’enseigne La Maison des Travaux regroupe désormais 70 franchisés à travers la France. Le réseau espère recruter une quinzaine de franchisés cette année.

Intéressé par le secteur franchise pas cher ou faible apport ?

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé O2 Care Services ?

Franchise O2 Care Services
O2 Care Services

​Leader des services à domicile en France depuis 1996

Apport 25 000 €

Les dernières interviews O2 Care Services

Les dernières actualités O2 Care Services