Comment devenir barman ?

Le barman occupe un rôle majeur dans les lieux disposant d’un bar. Il assure le service des boissons et veille à son approvisionnement. Ce métier fait partie des postes que l’on peut occuper au sein d’un café, un restaurant, un bar de luxe, un grand hôtel ou une boite de nuit.

Nombreux sont ceux qui envisagent d’exercer ce métier… une opportunité pour eux de découvrir ce métier en quelques étapes.

Etape 1 - Connaitre le métier de barman

S’il est le plus souvent derrière le comptoir, le barman joue un rôle polyvalent. Sa fonction requiert un profil complet. Sous la supervision du directeur d’établissement, il opère généralement de manière autonome et accomplit les tâches suivantes :

  • Préparer et nettoyer la salle et les tables avant son ouverture au public,
  • S’occuper de l’entretien de ses outils de travail (percolateurs, réfrigérateurs...),
  • Assurer la plonge des verres avant, durant et après son service,
  • Gérer le stock de boisson en passant les commandes auprès des fournisseurs et en s’occupant de leur réception et de leur rangement,
  • Accueillir les clients, prendre leur commande et se charger de l’encaissement,
  • Jouer un rôle de conseil auprès de la clientèle,
  • Préparer les boissons et élaborer des cocktails,
  • Diriger les garçons de comptoir ou assurer lui-même le service lorsqu’il n’est pas secondé par des serveurs,
  • Créer des animations et une atmosphère autour de son bar.

Les conditions de travail sont par ailleurs assez difficiles : sollicitations nombreuses, station debout permanente, environnement souvent bruyant. Les horaires sont souvent chargés, décalés de jour et de nuit. Les périodes de grande activité alternent avec des moments plus calmes. Les dimanches et jours fériés sont ouvrés.

devenir barman

Etape 2 - Choisir les études ou une formation pour devenir barman

Le métier de barman est encore accessible à des candidats formés sur le tas. Pourtant, les recruteurs privilégient de plus en plus les titulaires d’un diplôme spécialisé. Deux niveaux de formation sont possibles pour intégrer la profession :

  • Les filières CAP offrent un diplôme en 2 ans pour des élèves de niveau 3ème. Le CAP restaurant et le CAP service en brasserie sont les plus appréciés par les professionnels du secteur. Pour les titulaires d’un autre CAP de l’hôtellerie-restauration, il est recommandé de compléter la formation initiale par une MC employé barman (mention complémentaire) qui s’obtient en une année,
  • Les diplômes de niveau Bac sont également accessibles aux élèves de 3ème. Le Bac pro commercialisation et services en restauration ainsi que le Bac techno hôtellerie permettent une formation en 3 ans.

Pour espérer évoluer dans les palaces ou dans les grands hôtels, le Brevet professionnel barman est un atout indéniable. Cependant, si le barman est parvenu à se faire un nom dans le secteur, sa personnalité suffira à lui ouvrir de nombreuses portes.

Etape 3 - Développer les qualités requises pour devenir barman

Etant en contact direct avec la clientèle de son établissement, le barman doit être animé d’un réel goût de contact et d’un bon sens commercial. Il doit également faire preuve d’excellentes capacités relationnelles en se montrant toujours convivial et serviable. Lorsqu’il tisse des liens privilégiés avec certains de ses clients, il doit savoir se montrer toujours discret et diplomate.

Un barman travaille dans un environnement souvent bruyant et quasiment toujours dans la position debout. Une bonne condition physique est donc nécessaire pour tenir des services lourds se terminant parfois à la fin de la nuit.

Pour assurer un service rapide, gérer les encaissements et contrôler les stocks de boisson, un barman doit aussi être organisé et réactif. Il doit d’ailleurs savoir prendre seul des décisions en cas de problème durant son service.

La maîtrise de l’anglais est presque obligatoire pour ceux qui optent pour le métier de barman. La connaissance d’autres langues est un atout considérable, notamment dans les secteurs touristiques ou dans les grandes villes où la clientèle est souvent internationale.

ouvrir un bar

Etape 4 - Franchir le pas et ouvrir un bar

En général, un barman ne rencontre pas de difficultés particulières pour accéder à son premier poste. Bien au contraire : les centres de formation, syndicats et associations de barmans sont de formidables réseaux d’offres d’emploi laissant leur chance aux débutants.

Avec les années et l’expérience, un barman peut évoluer vers un poste de chef barman. Mais, les possibilités d’évolution au sein d’un même établissement sont limitées. Il pourra également s’installer à son compte s’il complète sa formation par un diplôme en gestion.

La possibilité d’ouvrir son propre bar en franchise est aussi envisageable. Dans ce cas, les montants minimums d’apport demandés commencent à 50 000€ et peuvent aller jusqu’à 250 000€. Il suffit donc d’opter pour le meilleur concept.

Se lancer en franchise garantit d’être accompagné par l’équipe du franchiseur dans les diverses étapes de création. Le franchiseur met à la disposition de son adhérent les moyens indispensables au métier.

Voir les enseignes bar /brasserie qui recrutent

guide de la franchise

Guide de la franchise

Téléchargez gratuitement le Guide de la franchise (édition 2020) qui vous expliquera la franchise étape par étape et vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet.

Télécharger

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)