Interview franchise Cash Converters

« Devenir entrepreneur, c'est prendre des risques »

Romain Barraud, Franchisé à Villabé (91)
le | Franchise commerce

Romain Barraud, franchisé chez Cash Converters depuis fin 2018 nous parle de son parcours. Nous avions déjà interviewé ce franchisé à l'occasion d'un reportage video il y a quelques semaines (visible ici).

: Comment avez-vous connu Cash Converters ?

Romain BarraudRomain Barraud : Je connaissais Cash Converters seulement de nom. Un ami d'enfance savait que j’ambitionnais de devenir mon propre patron. N’ayant pas pu l’accompagner au salon Franchise Expo Paris, il a pris les coordonnées du commercial de Cash Converters. Avec mon ami, puis avec le Directeur du développement de Cash Converters, nous avons échangé longuement sur l'enseigne. A l’issue de mes recherches, j'ai trouvé le concept génial.

Pourquoi avoir choisi cette enseigne et ce type de métier ?

Comme je vous disais, j'ai trouvé le concept génial ! J'ai tout de suite saisi l'intérêt, aussi bien pour le client acheteur que le client vendeur. Etant adepte des produits "vintage", avec un sens de l'écologie et faisant partie de ces personnes qui parfois stockent trop chez eux, cette enseigne me correspondait tout à fait. Cash Converters, c'est permettre aux clients vendeurs de faire des transactions sécurisées tout en gagnant du temps. Les clients acheteurs, de leur côté, y trouvent des produits garantis, testés et parfois à moitié prix !

Pourquoi vous être installé à Villabé ?

Il était essentiel pour moi que je puisse jongler entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle, l'équilibre étant primordial pour réussir un projet de cette ampleur. Beaucoup de personnes n'ont pas idée du temps consacré à la réussite d'un projet tel quel. Je devais donc faire en sorte de rester proche de mon domicile. La vie de famille est importante. Le temps gagné sur la route, je le gagne pour être au magasin ou à la maison.

Pouvez-vous nous parler de vous, qu’est-ce qui vous caractérise ?

J'ai 34 ans, je suis marié et jeune père de famille. J'ai précédemment travaillé dans différents domaines liés à la relation client. J'ai toujours eu le sens du relationnel et je suis de nature curieuse, j'aime partager et m'enrichir des gens que je rencontre. J'ai la chance d'être compris et suivi par ceux qui m'entourent. Je dirais que j'ai aussi cette capacité à la remise en question qui est très importante pour un jeune directeur de magasin qui gère du personnel. Il faut accepter que l'on puisse se tromper, accepter d'apprendre au quotidien et surtout, savoir sortir de sa zone de confort. Puisque devenir entrepreneur, c'est prendre des risques.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 4 votants

Vous souhaitez devenir franchisé Cash Converters ?

Franchise Cash Converters
Cash Converters

Achat et vente de produits d'occasion aux particuliers

Apport 50 000 €

Pour devenir franchisé Cash Converters il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise dépôt vente et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités