Interview franchise Bioburger

«Notre partenariat avec Biocoop nous a paru évident »

Louis Frack, Co-fondateur de Bioburger
le | Franchise restauration

Bioburger vient d’annoncer une levée d’un million d’euros auprès de la coopérative Biocoop. Louis Frack, co-fondateur avec Anthony Darré de la petite chaîne de restauration rapide 100% bio, nous explique la genèse et la finalité de ce partenariat.Bioburger vient d’annoncer une levée d’un million d’euros auprès de la coopérative Biocoop. Louis Frack, co-fondateur avec Anthony Darré de la petite chaîne de restauration rapide 100% bio, nous explique la genèse et la finalité de ce partenariat.

: Comment est intervenue cette levée de fonds auprès de la coopérative Biocoop ?

Louis FrackLouis Frack : C’est un partenariat finalement très évident. Depuis quelques temps, nous travaillions avec Biocoop Restauration. L’année passée, à l’occasion du Sirha, nous avons rencontré le directeur de cette entreprise, Philippe Jouin, et ce fût une belle rencontre humaine qui nous a mené à une autre belle rencontre humaine avec Orion Porta, le directeur général de Biocoop. Nous avons eu l’occasion d’échanger et de découvrir que nous avions la même volonté de démocratiser la bio et que nous partagions beaucoup de valeurs communes. Cette rencontre a abouti à cette levée de fonds de 1,280 million d’euros, puisque d’autres investisseurs sont également entrés au capital à cette occasion. 

A quoi va servir cette levée de fonds ?

Cette levée de fonds constitue une première étape pour nous aider à continuer notre développement puisque nous avons l’ambition d’ouvrir 26 restaurants dans les quatre prochaines années au rythme de quatre en 2019, six en 2020 puis huit les années suivantes. Ce partenariat va également nous aider à structurer notre tête de réseau avec des recrutements qui vont être opérés dans les fonctions support notamment. Cela va aussi nous permettre de débloquer un budget communication afin de dire un peu plus fort ce que l’on fait. Enfin, il était important que nous poursuivions notre développement en propre et un tiers des ouvertures prévues concerne des succursales. Il fallait financer tout cela. Mais ceci n’est que le côté financier et ce partenariat avec Biocoop va bien plus loin. 

Biocoop s’engage sans velléité de sortie aux côtés de Bioburger, quels signes y voyez-vous ?

Biocoop est là pour nous accompagner sur le long terme. L’entreprise tient désormais un rôle de parrain à nos côtés et passe du temps à nous aider à développer notre petite entreprise. Nous allons mettre en place des synergies. La première va s’appliquer aux achats. Biocoop a grandement participé à la mise en place de la filière bio en France et va nous apporter son expertise en matière de sourcing. Cela va nous permettre d’améliorer la qualité de nos produits en travaillant main dans la main avec de nouveaux fournisseurs. Nous allons aussi pouvoir nous appuyer sur leur plateforme logistique pour livrer nos restaurants Bioburger plus efficacement et à moindre coût. Nous possédons également une synergie en termes de développement de réseau et de partenariats commerciaux. Nous n’avons pas encore de projets précis mais nous pourrions imaginer ouvrir des Biobuger ouverts à côté de Biocoop ou par des sociétaires Biocoop. Enfin, nous allons travailler avec Biocoop sur l’amélioration de nos produits ainsi que sur la mise en place d’actions de communication ponctuelles communes. La dernière synergie est d’ordre intellectuel : avec Biocoop nous partageons les mêmes objectifs et les mêmes ambitions. Nous allons apporter notre agilité et notre modernité, tandis que Biocoop va partager son expérience et sa puissance de frappe pour avancer en termes d’innovations et responsabilités sociétales. Nous travaillons en ce moment sur la gestion des déchets avec une innovation en termes de traitement des déchets que nous annoncerons au premier trimestre 2019. 

Quels sont les prochains restaurants que vous allez ouvrir ?

Nous avons d’ores et déjà trouvé nos franchisés de l’année prochaine qui ouvrirons à Nantes, Paris et Toulouse. Nous allons également ouvrir en propre à Paris un nouvel établissement. Nous travaillons donc déjà sur les ouvertures de 2020. Nous avons des pistes à Bordeaux, Rouen… Nous sommes structurés pour réaliser ces ouvertures et si le marché du burger demeure très concurrentiel, nous pensons amener une réelle différenciation avec notre engagement bio et responsable ainsi qu’un rapport qualité, rapidité et prix très intéressant sur le marché.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 1 votant

Vous souhaitez devenir franchisé Bioburger ?

Franchise Bioburger
Bioburger

Restauration rapide certifiée 100% bio

Apport 150 000 €

Intéressé par le secteur franchise burger ?
Pour ouvrir une franchise Bioburger il faut un apport personnel de 150 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise en restauration rapide et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités