Interview franchise Francesca

Entretien avec Bertrand Arbogast, co-fondateur de l'enseigne Francesca

Bertrand Arbogast - le

Challenger de la restauration rapide de pâtes, Francesca compte aujourd'hui 34 points de vente ouverts. Co-fondateur de l'enseigne, Bertrand Arbogast nous dévoile son plan de développement en France mais aussi à l'export, qui est désormais une des priorités stratégiques du réseau. Après la Suisse, le Portugal...et le Qatar, d'autres pays pourraient suivre très rapidement.

: Combien de points de vente Francesca comptez-vous à ce jour ? Quel bilan tirez-vous de l’année 2007, en termes d’expansion et d’activité ? Comment le réseau s’est-il comporté depuis le début d’année ?

Bertrand Arbogast : Francesca compte à ce jour 34 points de vente ouverts. En 2007, nous avons plus que doublé notre activité. Résultat : à la fin de l’année 2007, le réseau a réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 3 millions d’euros.
Depuis le début de l’année, le développement de Francesca a été très rapide. Le réseau a ainsi vu son parc passer de 25 à 34 établissements, ce qui représente tout de même 9 ouvertures au cours de cette période.

Les concepts de pâtes sont à la mode depuis maintenant deux à trois ans en France. Comment Francesca se positionne sur ce marché ?

Je ne considère pas que la vente de pâtes en restauration rapide soit un phénomène de mode. Pour notre part, cela fait plus de dix ans que nous avons ouvert notre premier restaurant à Strasbourg.
Aujourd’hui plusieurs réseaux se sont lancés sur ce créneau mais il est évident qu’à terme des regroupements vont intervenir. Il ne devrait alors subsister plus que 3 à 4 réseaux sur ce créneau.
Les perspectives de développement des concepts comme Francesca sont très importantes. Le potentiel d’expansion est tout simplement énorme.

Qu’est-ce qui différencie Francesca des autres enseignes ? Qu’est-ce qui peut pousser un futur franchisé à venir vous rejoindre ?

Notre principale spécificité vient de nos produits. Le positionnement de Francesca est clair : vendre des pâtes à l’italienne. Nous sommes convaincus qu’à terme le produit original sera préféré au produit plus standard. Nous sommes d’ailleurs très attentifs à la qualité de nos produits. Francesca dispose ainsi d’une unité de production artisanale de sauces. Des sauces qui sont proposées dans l’ensemble de notre réseau. Notre but est clair : proposer des recettes inédites et exclusives. C'est-à-dire, reproduire les recettes traditionnelles italiennes.

Quels types de profils de candidats recherchez-vous en France ? Quel investissement faut-il prévoir pour pouvoir se lancer ?

D’abord, il faut préciser que Francesca ne propose pas un contrat de franchise. Il s’agit d’un contrat de licence de marque de sept ans (avec tacite reconduction), avec exclusivité territoriale. Nos partenaires ont ainsi une plus grande liberté que s’ils étaient franchisés. Pour mémoire, nous avons signé notre premier contrat de licence de marque en 2004.
Côté profils, nous recherchons avant tout des commerçants indépendants qui souhaitent adhérer à un réseau. Nous n’avons pas de critères restrictifs. Le candidat doit néanmoins avoir le sens du client et des qualités de manager. Pour ouvrir un Francesca, il faut idéalement pouvoir disposer d’un local avec 40 à 50 m² de surface commerciale. Hors local, un projet Francesca peut en général se monter avec 100 000 euros d’investissement.

Quels sont vos projets d’expansion en France en 2008 et pour les années suivantes ?

Historiquement, nous détenons trois restaurants en propre. Nous projetons d’en ouvrir une quatrième dans les prochaines semaines, mais cette fois-ci dans la capitale.
En France, nous avons planifié de signer 25 contrats au cours de l’année 2008. Nous devrions sans problème pouvoir tenir notre plan d’expansion. Ce qui devrait se traduire au final par 20 ouvertures de points de vente, dont 5 à l’international. Et en 2009, le réseau devrait être en mesure d’accélérer encore le rythme.

Pouvez-vous nous détailler les projets de Francesca à l’export. Dans quel pays le réseau est-il déjà implanté ? Quels sont vos pays cibles ?

Le développement de Francesca à l’export est une de nos priorités stratégiques. Le mouvement s’est amorcé en 2007, puis a véritablement démarré début 2008. Le réseau est ainsi désormais présent en Martinique, à Genève, Lisbonne et à Doha.
L’ouverture à Doha (Qatar) nous ouvre de grandes opportunités dans la région. Notre partenaire local, qui développe déjà d’autres marques dans d'autres secteurs d’activité, croît beaucoup au potentiel de Francesca dans tout le Moyen Orient.
Europe, Etats-Unis…Asie. Toutes les zones géographiques nous intéressent. Le potentiel pour Francesca est tout simplement énorme. Mais nous estimons qu’il ne faut pas trop tarder car des parts de marché sont à conquérir très rapidement.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Francesca ?

Franchise Francesca
Francesca

Restaurant italien spécialiste pâtes en sauce

Apport 60 000 €

Pour devenir franchisé Francesca il faut un apport personnel de 60 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise en restauration rapide et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités