Interview franchise Ankka

Rencontre avec Alain Duquesne, gérant de la franchise ANKKA

Alain Duquesne - le

Créé en 2008 au Mans, le concept de restauration rapide Ankka s’est spécialisé dans le « salade bar ». Aujourd’hui à la tête de 4 établissements, ce jeune réseau a ouvert sa première franchise en août dernier dans la capitale. Avec un format désormais bien abouti en termes de surface et d’offre produits, Ankka se fixe pour ambition d’ouvrir entre 4 et 6 restaurants en 2013, en alliant développement en franchise et en propre.

: ANKKA a été créé en 2008 au Mans. Quelle est la principale spécificité du concept selon vous ? Qu’est-ce qui le distingue des autres formules de restauration rapide ?

Alain DuquesneAlain Duquesne : Le concept Ankka a vu le jour en 2008. Le restaurant parisien de La Boétie a ouvert ses portes en 2009 sur une surface de 60 m². Si le concept du saladbar vient des Etats-Unis, le nom et l’image d’Ankka nous vient d’une petite ville de Finlande où tout est nature. Chez Ankka, nous sommes loin des chaînes américaines. Pas d’affichage rétro-éclairé mais des menus-boards simples et clairs. Avec un message clair : manger vite, manger bien.

Depuis son lancement, quelles ont été les principales évolutions du concept ANKKA selon vous ? Où peut-on voir le concept sous sa forme la plus aboutie ?

Ankka est passé d’un format de vente réalisant 200 000 € de chiffre d’affaires à un concept plus abouti permettant de dépasser les 400 à 500 000 euros de chiffre d’affaires annuel la 1ère année d’exploitation.

Le concept de base a évolué, avec une offre adaptée en toute saison, sans perdre son âme. Chez Ankka, on ne vendra jamais de frites, ni de plat du jour. Le client ne s’y retrouverait pas. Chez Ankka, ce n’est que de la salade mais bien plus qu’une salade. Ankka propose une grande variété de salades, avec une multitude d’offres de bases et d’ingrédients chauds et froids mais qui reste toujours composée devant le client.

Chez Ankka, la salade est vraiment réalisée sur-mesure pour chaque client. Avec une grande variété d’ingrédients froids (42) et chauds (12), soit 54 au total !

2012 a marqué le vrai lancement d’ANKKA en franchise. Quel bilan tirez-vous de cette année 2012 ? Quelles ambitions de développement vous fixez-vous pour 2013 ?

Après deux ouvertures réalisées en 2012 (Lyon, Paris), Ankka compte 4 points de vente en activité. Fin 2012, l’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires réseau d’1 million €. En 2013, nous pensons ouvrir entre 4 et 6 nouveaux restaurants, ce qui va nous permettre de doubler notre chiffre d’affaires réseau.

Ouvrir entre 4 et 6 restaurants en 2013 me semble un objectif sensé. Puis nous accélérerons l’allure les années suivantes. Nous cherchons aussi bien des locaux en région parisienne (et notamment dans Paris intra-muros) que dans des villes comme Lyon où nous sommes déjà implantés depuis mai 2012 (centre commercial Carré de Soie).

Dans les 5 prochaines années, nous pensons pouvoir compter 80 restaurants environ. Si l’on veut exister au niveau national, nous devons assez rapidement atteindre une taille critique.

Concrètement, nous avons défini trois grandes zones de recherche pour nos futurs emplacements : le centre-ville (avec un mix commerce/tertiaire), les centres commerciaux et les zones purement tertiaires avec des unités qui seront beaucoup plus grandes (pour offrir davantage de places assises).

En conclusion, quel est l’investissement moyen à prévoir pour ouvrir un restaurant Ankka ? Un mot sur le profil des candidats recherchés ?

Pour ouvrir un restaurant Ankka, il faut prévoir un investissement moyen (hors local) compris entre 200 000 et 300 000 euros. Avec un budget un peu plus important pour une ouverture dans la capitale.

Concernant le profil des candidats, je recherche surtout des candidats qui aient une sensibilité entrepreneuriale. Avoir le tempérament d’entrepreneur est pour moi la première des qualités pour réussir chez Ankka.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Salad bar : cette entreprise en croissance recrute

Franchise Dubble
Dubble

Alimentation saine et plaisirs gourmands

Apport 40 000 €

Franchise Ankka

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Intéressé par le secteur franchise Salad bar ?
Pour ouvrir une franchise Ankka il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise en restauration rapide et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités

  • 12 septembre 2018
    La franchise ANKKA annonce le relooking de ses différents points de vente partout en France Le réseau de restauration rapide ANKKA a voulu donner un coup de jeune à l’ensemble de ses restaurants en changeant leur décoration intérieure. Tout commence avec le restaurant franchisé ANKKA de Grenoble ...
  • 14 février 2017
    Très bonne année 2016 pour la franchise ANKKA L’année 2016 restera dans les annales pour la jeune franchise de restauration rapide ANKKA. Positionné sur le segment des « salades bars », ANKKA a terminé l’exercice avec 12 restaurants en activité, contre ...
  • 04 juillet 2016
    La franchise Ankka double la mise à Levallois Fondée en 2008, l’enseigne Ankka s'inscrit dans la tendance du fast casual, un segment de la restauration rapide qui répond à l’exigence actuelle de produits frais de qualité à un prix raisonnable, répondant ...
  • 26 juin 2015
    Ankka accentue son positionnement diététique Le menu du mois De janvier à mars 2015, Ankka a testé le « menu du mois », une proposition de menu complet et équilibré créé par la diététicienne Ankka à partir des multiples ingrédients au choix. Photo ...
  • 29 juin 2013
    Bientôt un nouveau restaurant Ankka à Lyon Spécialiste de la restauration rapide dite équilibrée, Ankka est un concept de salades bars qui compte 4 établissements à ce jour (dont 1 très belle unité franchisée dans la capitale). Toujours à l'affut ...

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Tout et Bon
Tout et Bon

Apport 40 000 €

Franchise TUTTI PIZZA
TUTTI PIZZA

Apport 40 000 €

Franchise Bioburger
Bioburger

Apport 150 000 €

Franchise Wok to Walk
Wok to Walk

Apport 150 000 €

Franchise La Boîte à Pizza
La Boîte à Pizza

Apport 60 000 €

Franchise King Marcel
King Marcel

Apport 180 000 €

Franchise Brioche Dorée
Brioche Dorée

Apport 100 000 €

Franchise Volupté Anytime
Volupté Anytime

Apport 100 000 €

Franchise Pizza Bonici
Pizza Bonici

Apport 15 000 €

Franchise 231 East Street
231 East Street

Apport 100 000 €

Franchise Fresh Burritos
Fresh Burritos

Apport 50 000 €

Franchise BURGER DREAM
BURGER DREAM

Apport 50 000 €

Franchise Nachos
Nachos

Apport 90 000 €

Franchise Domino's Pizza
Domino's Pizza

Apport 80 000 €

Franchise BCHEF
BCHEF

Apport 60 000 €

Franchise PITA PIT
PITA PIT

Apport 70 000 €

Franchise Bagel Corner
Bagel Corner

Apport 70 000 €

Franchise Pizza Hut
Pizza Hut

Apport 80 000 €

Franchise PITAYA
PITAYA

Apport 100 000 €

Franchise Phood
Phood

Apport 70 000 €

Franchise Francesca
Francesca

Apport 60 000 €

Franchise Copper Branch
Copper Branch

Apport 120 000 €

Franchise Mythic Burger
Mythic Burger

Apport 80 000 €

Franchise Basilic & Co
Basilic & Co

Apport 30 000 €

Franchise Tacos Avenue
Tacos Avenue

Apport 70 000 €

Franchise PIZZA COSY
PIZZA COSY

Apport 30 000 €

Franchise Dubble
Dubble

Apport 40 000 €