Interview franchise Francesca

"J'ai rencontré 3 partenaires Francesca, pour voir comment cela se passait sur le terrain"

Emilie Depalus - le

Depuis mars 2013, Emilie Depalus exploite un restaurant Francesca, qui est installé à proximité de la Grande Arche, en plein cœur du quartier de La Défense où l’environnement concurrentiel est très fort. Satisfaite de son activité, cette jeune mère de famille se concentre sur cette activité du lundi ou vendredi et déborde de projets pour booster encore l’activité de son établissement.

: Comment avez-vous pris contact avec Francesca ? Quelle démarche avez-vous mis en place ?

Emilie DepalusEmilie Depalus : Après des études en école de commerce, j’ai travaillé pendant 7 ans chez Carré Noir (agence de design du groupe Publicis) en tant que directrice de clientèle. Ce métier me plaisait énormément mais depuis ma tendre enfance, je rêvais de jouer à la marchande. Au moment où j’ai réfléchi à l'éventualité de me lancer, j’ai pensé à la franchise.

Comme beaucoup de candidats, je suis allé visiter le salon Franchise Expo Paris et ce deux années de suite. Mon projet commençait à murir. Sur place, j’ai rencontré plusieurs enseignes de restauration rapide, notamment celles spécialisées dans la vente de pâtes comme Francesca. Mais j’avais également élargi ma recherche à d’autres secteurs comme celui du chocolat.

Qu’est-ce qui vous attiré dans le concept Francesca ? Comment avez trouvé ce local ? Sa recherche a-t-elle été compliquée ?

C’est avec l’équipe de Francesca que j’ai eu le meilleur feeling. Francesca reste un réseau à taille humaine. Quand on a la moindre question, on a le bon interlocuteur de suite au téléphone. J’ai gouté les produits et leur qualité m’a satisfaite. Par la suite, je suis allé rencontrer 3 partenaires Francesca, pour voir comment cela se passait sur le terrain. J’ai signé mon contrat en 2012 et ouvert mon restaurant en mars 2013.

En région parisienne, la recherche du local est une équation assez compliquée. Cela m’a pris plus d’un an. Mais sur ce point également j’ai pu compter sur l’aide du réseau Francesca. Mon restaurant a succédé à un ancien Sushi Shop et a nécessité un investissement d’environ 500 000 euros (avec le fonds de commerce). Il compte 90 m² de surface réservée à la clientèle à l’intérieur mais dispose aussi de 60 places en terrasse.

Etes-vous satisfaite de votre activité ? Quels sont les prochains projets que vous comptez mettre en place ?

Aujourd’hui tout se passe bien. Mon restaurant est ouvert du lundi au vendredi de 8 heures à 15 heures, ce qui me laisse du temps libre pour ma vie de famille. En restauration, ce cas de figure est assez rare.

Je devrais réaliser un chiffre d’affaires de 420 000 hors taxes pour la première année complète d’activité. Ce chiffre est tout à fait conforme à mes prévisions. Mais je ne compte pas en rester là. Je réfléchis à proposer le service de livraison. L’hiver, le restaurant manquant parfois un peu de places, il me serait très utile de pouvoir proposer une terrasse chauffée. Pour le moment, cela ne reste qu’un projet.

Ce qui est également satisfaisant, c’est la satisfaction de la clientèle. Nous avons une clientèle de fidèles. Ceci est positif et nous pousse à développer toujours plus la qualité du service.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4/5 basée sur 1 votant

Vous souhaitez devenir franchisé Francesca ?

Franchise Francesca
Francesca

Restaurant italien spécialiste pâtes en sauce

Apport 60 000 €

Pour ouvrir une franchise Francesca il faut un apport personnel de 60 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise en restauration rapide et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités