Interview franchise La Boucherie Restaurant

Un entretien avec Nicolas Maistret, Pourquoi avoir choisi la Boucherie

Nicolas Maistret - le

Nicolas Maistrert (53 ans) est propriétaire de 3 établissements La Boucherie. Egalement propriétaire d'une entreprise industrielle, il nous explique ses motivations et ses objectifs.

: Comment êtes –vous devenu franchisé La Boucherie et comment se développe votre affaire ?

Nicolas Maistret : J'ai contacté l'enseigne il y a environ 5 ans pour participer à un tour de table destiné à créer des restaurants La Boucherie, qui auraient été mis en gérance. Mais, ce type d'établissement marche mieux lorsque son propriétaire est aux manettes.
Les choses ne se sont donc pas faites tout à fait comme prévu et je suis devenu franchisé en rachetant un premier établissement. J'en possède actuellement 3, en périphérie de Toulouse, à Nanterre, et depuis l'année dernière un "Boucherie Café', ouvert en centre ville de Toulouse. J'ai également un projet d'ouverture à Clermont-Ferrand et je suis associé dans deux autres restaurants.
Notre établissement de Toulouse Labège réalise le deuxième meilleur score du réseau, avec 200.000 € par mois. Nous employons 25 personnes et servons en moyenne 350 repas par jour. En centre ville de Toulouse, ouvert en juillet dernier, nous sommes déjà à 200 repas jour et je pense que cet établissement à vocation très rapidement à rejoindre le club des 200.000 € de l'enseigne.

Pourquoi avoir choisi la Boucherie ?

Lorsque j'ai rejoins le réseau, c'était une jeune chaîne en plein développement et il est plus simple de faire sa place dans ce type de réseau, que dans des groupes déjà plus développés. D'autre part, le secteur m'intéressait. Il y a eu une période où on a beaucoup décrié la viande, mais il faut quand même savoir que les viandes grillées restent un Must en France en matière de restauration. De plus, je travaillais dans l'industrie de transformation et je voulais élargir mon champ d'action en travaillant directement avec le consommateur. Le BtoB est de plus en plus difficile, les marges se réduisent en permanence et les négociations avec les acheteurs n'ont pas tendance à se simplifier. L'acte de vente devient difficile. Je voulais donc me tourner vers le consommateur.

Vous êtes dans un secteur d'activité qui a connu des problèmes importants. Quelle analyse en avez-vous tiré ?

C'est un métier où l'on ne peut se permettre de faire les choses à moitié. Non seulement il faut beaucoup travailler, mais il faut également avoir le souci permanent de la qualité. Les restaurants reçoivent 4 à 6 fois par an des visites impromptues de contrôles et un laboratoire indépendant surveille la qualité et le respect des règles d'hygiène de l'atelier de découpe. Nous voulons être clean… et nous le sommes !
L'expérience de l'enseigne Buffalo Grill doit servir d'exemple à toute la profession. On a beaucoup écrit sur ce qui leur est arrivé, mais où est la vérité ? Si les contrôles sont faits, cela ne peut pas arriver.

Vous êtes un chef d'entreprise d'expérience. Que vous apporte la franchise ?

Vous savez, le franchisé doit avoir une relation de confiance avec son franchiseur. Je crois d'ailleurs que l'intérêt de la franchise réside dans des échanges mutuels. La force d'un réseau permet à des créateurs de lancer une entreprise plus facilement et ensuite de bénéficier de la force de frappe de l'enseigne. Notoriété, savoir-faire, expériences mutualisées… Ce sont des atouts incomparables.
La Boucherie est aujourd'hui une enseigne qui compte, dans ce secteur d'activité. Avec une quarantaine d'établissements, nous représentons une belle force de frappe, ce qui nous permet de peser sur les fournisseurs et d'améliorer sans cesse nos performances et nos marges.

Bio : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Palais des Thés
Palais des Thés

Maison de thé, experte, contemporaine, engagée

Apport 75 000 €

Franchise Buffalo Grill
Buffalo Grill

Leader en France de la restauration à table

Apport 250 000 €

Franchise La Boucherie Restaurant

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise La Boucherie Restaurant il faut un apport personnel de 150 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise restaurant
Votre projet de création s'oriente vers le secteur bio ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise bio, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise restaurant

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Mon Caribou
Mon Caribou

Apport 50 000 €

Franchise LE COMPTOIR DU MALT
LE COMPTOIR DU MALT

Apport 200 000 €

Franchise Le 17.45
Le 17.45

Apport 80 000 €

Franchise Le Pain Quotidien
Le Pain Quotidien

Apport 160 000 €

Franchise Del Arte
Del Arte

Apport 175 000 €

Franchise Doppio Malto
Doppio Malto

Apport 200 000 €

Franchise Au Bureau
Au Bureau

Apport 300 000 €

Franchise Hippopotamus
Hippopotamus

Apport 100 000 €

Franchise Memphis (Coffee)
Memphis (Coffee)

Apport 150 000 €

Franchise La Côte & l'Arête
La Côte & l'Arête

Apport 150 000 €

Franchise Crêpe Touch
Crêpe Touch

Apport 100 000 €

Franchise Bistro Régent
Bistro Régent

Apport 150 000 €

Franchise Antonio & Marco
Antonio & Marco

Apport 100 000 €

Franchise MY LITTLE WARUNG
MY LITTLE WARUNG

Apport 100 000 €

Franchise L'ATELIER - ARTISAN CREPIER
L'ATELIER - ARTISAN CREPIER

Apport 150 000 €

Franchise Buffalo Grill
Buffalo Grill

Apport 250 000 €