Interview franchise Speed Burger

Rencontre avec Bruno Bourrigault, Dirigeant de la franchise Speed Burger

Bruno Bourrigault - le

Spécialiste de la livraison de hamburgers, Speed Burger ne devrait pas tarder à dépasser le cap des 30 unités en France. Dirigeant fondateur, Bruno Bourrigault dresse un bilan complet de l'activité de l'enseigne pour l'année 2007. Tourné vers l'avenir, il dévoile en exclusivité ses projets d'expansion pour 2008 et les années suivantes et revient longuement sur sa nouvelle stratégie d'implantation.

: Quel bilan tirez-vous de l’année 2007 ? Etes-vous satisfaits de la vitesse de développement du réseau ?

Bruno Bourrigault : En 2007, Speed Burger a réalisé un chiffre d’affaires réseau de 12 millions d’euros, soit une progression de plus de 20 % à périmètre constant. Ce qui est une belle performance pour une enseigne comme la notre.
Côté ouvertures, les choses sont allées un peu moins vite que prévues. Durant l’année 2007, Speed Burger n’a inauguré que trois nouveaux restaurants. Par défaut de locaux, plusieurs de nos projets ont ainsi été décalés de quelques semaines, voire quelques mois. Depuis le début d’année, nous avons ouvert trois unités, qui étaient à l’origine prévues pour 2007. Début février, le réseau comptait 28 points de vente ouverts.

Quelle est votre ambition pour l’année 2008 ? Dans quelles villes Speed Burger compte-t-il s’implanter dans les prochaines semaines ?

Speed Burger a le potentiel pour ouvrir dix à douze magasins franchisés par an. Si l’on met de côté bien entendu la difficulté à trouver les bons locaux, à des tarifs raisonnables. Au premier semestre, le réseau va ainsi s’implanter à Nancy, Bourges, Lorient, Béziers, Nice, Toulouse, Amiens, Saint Quentin, Cholet et La Rochelle. Si nous tenons tous les délais pour ces projets, ce serait formidable. Deux à trois autres créations sont prévues dans la foulée, au cours du second semestre 2008.

Allez-vous continuer à cibler les plus grandes métropoles de l’Hexagone ? Quel budget faut-il prévoir pour se lancer ?

En 2008, Speed Burger va baisser son curseur et se mettre à cibler également les zones de chalandise de moins de 80 000 habitants. C’est un test grandeur nature pour nous. Nous allons ainsi nous implanter dans des villes comme Cholet, Béziers, Lorient ou Chalon en Champagne.
Dans les agglomérations comprises entre 50 000 et 80 000 habitants, les conditions d’accès au réseau ont été minorées. Le droit d’entrée est ainsi de 12 000 €, contre 20 000 € dans une agglomération supérieure à 80 000 habitants. Idem pour l’investissement initial à prévoir (hors pas de porte) : de 110 000 € en moyenne, contre 180 000 € dans une métropole. Mais il ne s’agit pas d’un concept bis pour autant. On retrouve les fondamentaux de la formule Speed Burger dans les deux cas et des potentiels de chiffres d’affaires tout à fait intéressants.

Existe-t-il un profil type pour devenir franchisé Speed Burger ?

Nous avons avant tout un profil de candidat qui ait le sens du commerce mais aussi des aptitudes au management. Car le franchisé sera amené à gérer une équipe de 20 personnes environ. Avec des salariés qui ont entre 20 et 30 ans.
Une chose est sure : nous cherchons exclusivement des franchisés exploitants, véritablement hommes de terrain et opérationnels. Nous ne ciblons pas ainsi les cadres en reconversion ou les profils d’investisseurs. Nous voulons que nos franchisés s’investissent personnellement dans leurs affaires.

Quelle est l’actualité « chaude » du moment pour Speed Burger ? Une évolution de votre concept est-elle au programme ?

En 2007, Speed Burger a déménagé et doublé la surface de son siège social. Cela était devenu nécessaire avec la croissance de notre parc de restaurants.
En se fixant désormais un objectif de 10 créations par an, Speed Burger se doit d’étoffer également son staff, et de renforcer ses équipes en interne. Aujourd’hui, le staff est composé de cinq personnes employées à temps plein et deux formateurs partagés avec une exploitation.
Dès que le réseau aura dépassé les 40 unités, nous envisageons d’embaucher un autre animateur. Ce qui devrait être le cas fin 2008 ou début 2009 !


Burger : ces enseignes tendances recrutent

Franchise Doppio Malto
Doppio Malto

Doppio Malto propose une authentique expérience de dégustation de bière, exaltée par un menu composé de plats italiens et de viande à la hauteur.

Apport 200 000 €

Franchise BCHEF
BCHEF

Réseau de restauration rapide spécialisé en Bagels - Burgers - Salad'Bowls - Coffee shop

Apport 80 000 €

Franchise Speed Burger

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise Speed Burger il faut un apport personnel de 20 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur franchise en restauration rapide et fast food
Votre projet de création s'oriente vers le secteur burger ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise burger, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise franchise en restauration rapide et fast food

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise EXKi
EXKi

Apport 100 000 €

Franchise TOHANA
TOHANA

Apport 80 000 €

Franchise Tacos Avenue
Tacos Avenue

Apport 35 000 €

Franchise Spok
Spok

Apport 80 000 €

Franchise Bagel Corner
Bagel Corner

Apport 70 000 €

Franchise Dreams Donuts
Dreams Donuts

Apport 30 000 €

Franchise Pomme de Pain
Pomme de Pain

Apport 120 000 €

Franchise Basilic & Co
Basilic & Co

Apport 50 000 €

Franchise LA FAMILLE
LA FAMILLE

Apport 120 000 €

Franchise BERLINER DAS ORIGINAL
BERLINER DAS ORIGINAL

Apport 50 000 €

Franchise Pizza Bonici
Pizza Bonici

Apport 15 000 €

Franchise ÔCARGO
ÔCARGO

Apport 160 000 €

Franchise Tutti Pizza
Tutti Pizza

Apport 40 000 €

Franchise Brioche Dorée
Brioche Dorée

Apport 120 000 €

Franchise La Pizza de Nico
La Pizza de Nico

Apport 60 000 €

Franchise GREEN TUKKY
GREEN TUKKY

Apport 15 000 €

Franchise G.APERO
G.APERO

Apport 15 000 €

Franchise Tout & Bon
Tout & Bon

Apport 50 000 €

Franchise BCHEF
BCHEF

Apport 80 000 €

Franchise CLASS'CROUTE
CLASS'CROUTE

Apport 100 000 €