Dossiers de la franchise

« Le fait de passer par la franchise était pour moi une évidence »

Publié par , le | Franchise beauté & bien être

Chaque année, de nouveaux franchisés créent leur entreprise en choisissant de ne pas entreprendre de manière isolée. Voici l’exemple de Clément Collet, 30 ans, et Jean-Louis Kersac’h respectivement franchisés des réseaux L’Orange Bleue Mon Coach Fitness et Diagamter.

« Le fait de passer par la franchise était pour moi une évidence »Clément Collet a 30 ans et est franchisé depuis 2016 du réseau de salles de sport L’Orange Bleue qui compte près de 400 clubs en France. Avant de devenir franchisé du réseau, Clément Collet a eu l’opportunité de travailler au développement de L’Orange Bleue. « Je suis entrée au sein de l’enseigne en 2013 en tant que développeur indépendant. Au fur et à mesure, je me suis vraiment intéressé à la partie franchise et j’ai décidé de franchir le pas en 2016. Le marché des salles de sport enregistre une belle évolution et le potentiel de croissance est énorme au sein de l’Hexagone. Par ailleurs, notre modèle économique est assez simple et c’est ce qui a permis le développement de mon activité. J’ai ouvert mon premier club à Epernay, en Champagne, avec un apport personnel de 50 000 euros pour un investissement global de 250 000 euros. »

Jean-Louis Kersac’h a 54 ans. Il est franchisé depuis 2012 du réseau spécialiste du diagnostic immobilier Diagamter. « A 45 ans, alors que je travaillais dans une entreprise du secteur du bâtiment, j’ai eu envie d’entreprendre. Cela faisait des années que j’y pensais. J’y ai réfléchi sérieusement pendant un an : quelles étaient mes compétences, dans quel secteur me lancer… J’ai pensé au monde du diagnostic immobilier qui est très technique, qui comprend beaucoup de juridique. C’est un métier où il faut être bien entouré et bien conseillé. C’est pour cela que j’ai pensé à la franchise sur ce secteur porteur, en plein développement. »

L'observatoire vous recommande :
Franchise Isolation by Tryba
Isolation by Tryba

Rénovation thermique de l'habitat individuel

Apport 30 000 €

Franchise O2 Care Services
O2 Care Services

Leader des services à domicile en France depuis 1996

Apport 25 000 €

Franchise Noblessa Cuisines
Noblessa Cuisines

Vous aimez le beau et avez soif d'entreprendre ? Soyez l’architecte de vos performances !

Apport 30 000 €

Franchise Tacos Avenue
Tacos Avenue

Restauration et alimentation qualitative

Apport 70 000 €

Convaincre le banquier

Clément Collet n’a pas eu de mal à faire financer son projet. « L’Orange Bleue travaille avec six banques partenaires. Nous n’avons pas rencontré d’obstacles puisque nous avions l’apport personnel nécessaire, ainsi qu’une garantie BPI France qui a cautionné notre emprunt à hauteur de 50%. » Est-ce nécessaire d’être du milieu du fitness pour faire financer un projet de salle de sport ? « Un club de fitness reste un commerce de proximité. Il faut avoir envie de manager une équipe, quelques compétences en gestion. Devant le banquier, il faut démontrer que l’on est la bonne personne pour son projet. » « Pour convaincre son banquier, il faut connaître parfaitement son dossier et avoir une bonne étude de marché en amont. Pour monter un projet dans le domaine du diagnostic immobilier, il faut prévoir un investissement global de 60 à 80 000 euros. De mon côté, comme je n’avais besoin de local, j’ai limité mon capital à 10 000 euros et j’ai réussi à obtenir un prêt d’honneur de 30 000 euros. La banque a financé le reste et cela m’a permis de me lancer rapidement et simplement », témoigne Jean-Louis Kersac’h

Choisir le bon franchiseur

Pour ce dernier, la partie financière était importante mais le plus important pour lui était de comprendre ce que le franchiseur allait lui apporter en contrepartie des redevances versées. Et très vite, il a compris que le réseau Diagamter allait lui apporter des solutions marketing, un support juridique et technique, « ce qui constitue l’essence même de notre métier », précise-t-il. Grâce à cet accompagnement, Jean-Louis Kersac’h a pu se concentrer sur son cœur de métier : chercher de nouveaux clients et développer les relations avec les agences immobilières ou les notaires. Implanté dans le 92, il a ouvert sa première agence à Suresnes puis s’est développé sur le secteur de Clamart et travaille sur tout le Sud des Hauts-de-Seine. « J’ai aujourd’hui cinq salariés dans trois agences et mon activité se porte bien avec un chiffre d’affaires de 400 000 euros. »

Les difficultés de l’entrepreneuriat

C’est la solitude qui semble la plus pesante lorsque l’on est entrepreneur. « Il y a des côtés positifs à cette solitude mais aussi des moments plus difficiles. Et dans ce cas, la franchise constitue un soutien important. Le franchiseur est présent, il nous apporte un cap à suivre, et nous pouvons aussi compter sur nos confrères franchisés : on se rencontre, on échange, on rencontre souvent les mêmes difficultés et l’on peut s’entraider pour éviter de commettre les mêmes erreurs. Il existe par ailleurs un système de parrainage au sein du réseau qui permet d’accueillir les nouveaux franchisés. Cela m’a beaucoup apporté dans les premiers mois du démarrage de l’activité. »

Propos recueillis lors d’une conférence animée par Olivia Leroux de Franchise Magazine sur le salon des Entrepreneurs de Paris.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les derniers articles du secteur

  • 3 salles de sport qui se démarquent pour créer sa franchise
    21 août 2019
    Aujourd’hui, on remarque clairement la multiplication des salles de sport en France, pays classé troisième en Europe avec 5,71 millions d’adhérents, derrière l’Allemagne et le Royaume Uni. Même si les ...
  • Fitness : où en est-on en France ?
    06 mai 2019
    Avec un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros et 5,9 millions d’adhérents, le fitness poursuit sa progression en France. Au sein de l’Hexagone, le secteur est boosté par le dynamisme des franchises ...
rejoignez ces réseaux en croissance
Les essentiels beauté et minceur pour elle et lui
JFG Clinic

Les essentiels beauté et minceur pour elle et lui

Apport 30 000 €

ICI, j’ai minci
Efféa

ICI, j’ai minci

Apport 20 000 €

Cosmétique pour les mains, pieds et ongles
L'Onglerie

Cosmétique pour les mains, pieds et ongles

Apport 15 000 €

Distribution de fleurs au détail
Monceau Fleurs

Distribution de fleurs au détail

Apport 70 000 €

Magasin de jouets et loisirs pour enfants
JouéClub

Magasin de jouets et loisirs pour enfants

Apport 100 000 €