Actualités de la franchise

Le bilan du réseau Laforêt reflète la résilience du marché immobilier ancien au premier trimestre 2021

le

En 2020, le secteur de la construction a beaucoup souffert en raison de la crise sanitaire, accentuant encore la pression sur l’immobilier ancien. Par ailleurs et avec l’émergence de nouvelles tendances, Laforêt dresse un bilan du premier trimestre qui donne le rythme de cette année dans l’immobilier ancien

Bilan du premier trimestre de Laforêt

Depuis le début de l’année, le site web de Laforêt enregistre environ deux millions de visites par mois, ce qui reflète l’augmentation de la demande, soit +14% contre 2020. En effet, la demande se relance sur Paris (+8%) et reste bien supérieure à l’offre. L’Île-de-France (hors Paris) est la grande gagnante de ce début d’année, avec une demande en banlieue parisienne en hausse de 12%. En régions, une augmentation de 16% est constatée.

Concernant l’offre, Laforêt a enregistré un repli de 4% au national. L’interdiction des visites au printemps, puis en fin d’année 2020, n’a pas incité les vendeurs à mettre leurs biens sur le marché. Une certaine augmentation a été seulement affichée sur Paris, +9%.

D’autre part, le réseau a réalisé une nouvelle hausse des transactions, avec +3% au national : Paris +2%, Ile-de-France +4%, Régions +3%. Particulièrement, les résidences secondaires reprennent des couleurs et se transforment en résidences semi-principales.

Au niveau des prix, ils continuent d’augmenter (+1,3%), l’offre étant insuffisante pour répondre à une forte demande. La capitale conserve un prix moyen toujours très supérieur au reste de la France, à 10 535€/m2, avec des marges de négociation en progression de 3,50%.

Vous souhaitez devenir franchisé Laforêt France ?

Franchise Laforêt France
Laforêt France

Rejoignez le réseau immobilier de demain !

Apport 50 000 €

Actualités

Interviews